Les souris «flairent» les microbes

mercredi, 28.06.2017

Les souris peuvent «flairer» certains microbes grâce à des récepteurs spécifiques, ce qui leur permet d’éviter des congénères malades. Des chercheurs genevois montrent dans la revue PNAS comment ces récepteurs ont passé du système immunitaire au système olfactif.

Les mammifères possèdent...




agefi_2017-06-28_mer_22
 


...