Le Suisse Thomas Greminger devra quitter ses fonctions à l'OSCE

Samedi, 11 juillet 2020

Faute d'un accord des pays membres de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le Suisse Thomas Greminger pas réélu secrétaire général.

Thomas Greminger ne sera pas reconduit à son poste de secrétaire général de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Les ambassadeurs de l'organisation ne sont pas parvenus à un consensus dans les nominations. L'OSCE a confirmé samedi à l'agence d'information Keystone-ATS une information parue dans...

Credit Suisse règle son différent avec des actionnaires américains

Samedi, 11 juillet 2020

Credit Suisse déboursera 15,5 millions de dollars pour solder le différent qui l'opposait avec des actionnaires américains.

Credit Suisse a convenu d'un paiement de 15,5 millions de dollars dans le cadre d'un litige avec des actionnaires aux États-Unis. C'est ce qui ressort des dossiers du tribunal publiés vendredi. Le litige portait sur des dépréciations d'un montant total d'un milliard de dollars que la banque suisse avait effectuées début 2016 sur...

Taxe Gafa: la France en ligne de mire des autorités américaines

Samedi, 11 juillet 2020

L'administration américaine a annoncé des représailles contre la France pour avoir instauré la taxe Gafa mais a gelé leur application.

L'administration Trump a annoncé vendredi des mesures de rétorsion visant des produits français représentant 1,3 milliard de dollars pour punir Paris d'avoir instauré une taxe sur les géants technologiques américains mais a gelé leur application pour permettre de trouver une solution négociée au conflit. "Le bureau du...

Crowdfunding pour handicapés à Nyon

jeudi, 22.09.2016

Le studio de design graphique Sweet Rebels à Nyon, s’est lancé le 1er septembre dans une campagne de financement participatif (crowdfunding sur le web) en collaboration avec la plateforme Fundeego en phase de lancement (fundeego.com).

L.P.

Yves Portenier qui a porté le projet avec Isabel Montserrat.

C’est une démarche courante pour de nombreuses start-up. Mais pas dans ce cas. Sur les huit personnes de l’équipe, quatre sont en situation d’handicap.

L’apprentie graphiste est une réfugiée politique kurde qui a été accueillie depuis cet été.

Le projet a démarré avec une phase pilote à Lavigny, fin septembre 2015. Deux professionnels, Yves Portenier et Isabel Montserrat encadraient alors une dizaine de personnes.

L’activité a débuté en mars et l’association Sweet Rebels a été constituée en mai. «Après plusieurs recherches de financement ou de subventions vaines, nous avons lancé cette campagne de crowdfunding pour financer le lancement et pour assurer la pérennité.

Nous avons démarré avec nos propres ressources, principalement, mais elles arrivent à épuisement. Ce projet novateur demande selon nos estimations, 2 à 3 ans d’activités pour arriver à un équilibre et une autonomie financière», explique Yves Portier.

Au sein de l’équipe créative, chacun apporte des capacités et des talents différents et uniques, qu’il soit en situation de handicap, étudiant en arts graphiques ou qu’il dirige la création artistique. Tous sont créatifs et travaillent sur le mode collectif. Le studio offre des prestations professionnelles en design graphique, toujours pleines de fraîcheur, d’esprit positif et de joie. Ces créations ont un impact social, puisqu’elles permettent l’inclusion sociale et professionnelle dans un métier lié à la création.

Contrairement aux dons classiques, le crowdfunding se base sur un esprit d’échange. Sweet Rebels propose en contrepartie des participations des «crowdfunders», une série d’objets dont le design a été créé par le studio.






 

AGEFI



...