Investora 19: Bell veut étoffer son activité des plats prêts à manger

Mercredi, 18 septembre 2019

Bell a investi pas moins de 100 millions sur son site autrichien de Marchtrenk pour poursuivre sa croissance dans le marché des plats prêts à manger.

Désormais encore plus fortement ancré sur le marché des plats prêts à manger à la faveur de l'acquisition l'an dernier de Hügli, Bell veut poursuivre sa croissance dans ce segment en forte expansion. Pour ce faire, le transformateur de viande contrôlé par le distributeur bâlois Coop a investi pas moins de 100 millions sur son...

Le marché suisse des fonds reflue légèrement en août

Mercredi, 18 septembre 2019

Les avoirs comptabilisés par Swiss Fund Data et Morningstar ont reculé sur un mois de 0,3% à 1165,6 milliards de francs.

Le marché suisse des fonds a souffert en août de l'évolution négative des Bourses, dans des volumes en repli. Le secteur a néanmoins profité d'afflux de liquidités, notamment dans les fonds obligataires. Les avoirs comptabilisés par Swiss Fund Data et Morningstar ont reculé sur un mois de 3,7 milliards de francs (-0,3%) à...

Vers des mesures pour faciliter le chômage partiel

Mercredi, 18 septembre 2019

Le National a accepté de modifier la loi sur l'assurance chômage pour éviter qu'un travailleur au chômage partiel doive chercher un emploi provisoire.

Un travailleur au chômage partiel ne devrait plus être obligé de chercher un emploi provisoire. Les demandes d'indemnités pourraient être effectuées en ligne. Le National a accepté mercredi à l'unanimité de modifier en ce sens la loi sur l'assurance chômage. Actuellement, un travailleur est obligé d'accepter ou de rechercher...

Crowdfunding pour handicapés à Nyon

jeudi, 22.09.2016

Le studio de design graphique Sweet Rebels à Nyon, s’est lancé le 1er septembre dans une campagne de financement participatif (crowdfunding sur le web) en collaboration avec la plateforme Fundeego en phase de lancement (fundeego.com).

L.P.

Yves Portenier qui a porté le projet avec Isabel Montserrat.

C’est une démarche courante pour de nombreuses start-up. Mais pas dans ce cas. Sur les huit personnes de l’équipe, quatre sont en situation d’handicap.

L’apprentie graphiste est une réfugiée politique kurde qui a été accueillie depuis cet été.

Le projet a démarré avec une phase pilote à Lavigny, fin septembre 2015. Deux professionnels, Yves Portenier et Isabel Montserrat encadraient alors une dizaine de personnes.

L’activité a débuté en mars et l’association Sweet Rebels a été constituée en mai. «Après plusieurs recherches de financement ou de subventions vaines, nous avons lancé cette campagne de crowdfunding pour financer le lancement et pour assurer la pérennité.

Nous avons démarré avec nos propres ressources, principalement, mais elles arrivent à épuisement. Ce projet novateur demande selon nos estimations, 2 à 3 ans d’activités pour arriver à un équilibre et une autonomie financière», explique Yves Portier.

Au sein de l’équipe créative, chacun apporte des capacités et des talents différents et uniques, qu’il soit en situation de handicap, étudiant en arts graphiques ou qu’il dirige la création artistique. Tous sont créatifs et travaillent sur le mode collectif. Le studio offre des prestations professionnelles en design graphique, toujours pleines de fraîcheur, d’esprit positif et de joie. Ces créations ont un impact social, puisqu’elles permettent l’inclusion sociale et professionnelle dans un métier lié à la création.

Contrairement aux dons classiques, le crowdfunding se base sur un esprit d’échange. Sweet Rebels propose en contrepartie des participations des «crowdfunders», une série d’objets dont le design a été créé par le studio.






 

AGEFI



...