Les Suisses ne combleront pas le manque de clients étrangers dans les stations de ski

Vendredi, 25 septembre 2020 // Maude Bonvin & Sophie Marenne

Pour cet hiver, les hôteliers de montagne escomptent une baisse de leur chiffre d’affaires d’un quart au mieux. Et à condition que le coronavirus ne gagne pas en ampleur.

«La situation n’est pas encore catastrophique mais elle est proche de l’être.» Les propos de Stefan Ludwig, directeur adjoint des ventes au Palace de Gstaad, résument bien l’ambiance. «Pour certains hôtels, c’est dramatique. Notre industrie est une industrie comme les autres: l’incertitude est synonyme de pain noir....

Investora 2020 : les perspectives intéressantes des PME

Jeudi, 24 septembre 2020 // Philippe Rey

ANALYSE. L’intérêt des investisseurs pour les petites et moyennes capitalisations comme Meyer Burger reste intact. Cette conférence demeure un vivier à idées.

L’édition 2020 d’Investora Zürich s’est déroulée mercredi et jeudi dans des conditions plus difficiles en raison du coronavirus. Cependant, cela n’a pas enlevé l’intérêt que portent les investisseurs institutionnels et privés aux petites et moyennes capitalisations  du marché suisse des actions. Cette tendance...

Blackstone profite de son repositionnement sur les batteries

Jeudi, 24 septembre 2020 // Piotr Kaczor

Le titre de la société de participation zougoise a rebondi de 80% en deux jours, alors que le marché jauge son attrait technologique.

Un bond de 80% en deux séances. A la suite de la publication mercredi de son rapport semestriel, l’action Blackstone Resources s’est encore appréciée de 1,5% jeudi. La société de participation zougoise, centrée jusqu’ici sur les métaux utilisés dans la fabrication de batteries rechargeables, a ainsi vu son cours tripler...

Crowdfunding pour handicapés à Nyon

jeudi, 22.09.2016

Le studio de design graphique Sweet Rebels à Nyon, s’est lancé le 1er septembre dans une campagne de financement participatif (crowdfunding sur le web) en collaboration avec la plateforme Fundeego en phase de lancement (fundeego.com).

L.P.

Yves Portenier qui a porté le projet avec Isabel Montserrat.

C’est une démarche courante pour de nombreuses start-up. Mais pas dans ce cas. Sur les huit personnes de l’équipe, quatre sont en situation d’handicap.

L’apprentie graphiste est une réfugiée politique kurde qui a été accueillie depuis cet été.

Le projet a démarré avec une phase pilote à Lavigny, fin septembre 2015. Deux professionnels, Yves Portenier et Isabel Montserrat encadraient alors une dizaine de personnes.

L’activité a débuté en mars et l’association Sweet Rebels a été constituée en mai. «Après plusieurs recherches de financement ou de subventions vaines, nous avons lancé cette campagne de crowdfunding pour financer le lancement et pour assurer la pérennité.

Nous avons démarré avec nos propres ressources, principalement, mais elles arrivent à épuisement. Ce projet novateur demande selon nos estimations, 2 à 3 ans d’activités pour arriver à un équilibre et une autonomie financière», explique Yves Portier.

Au sein de l’équipe créative, chacun apporte des capacités et des talents différents et uniques, qu’il soit en situation de handicap, étudiant en arts graphiques ou qu’il dirige la création artistique. Tous sont créatifs et travaillent sur le mode collectif. Le studio offre des prestations professionnelles en design graphique, toujours pleines de fraîcheur, d’esprit positif et de joie. Ces créations ont un impact social, puisqu’elles permettent l’inclusion sociale et professionnelle dans un métier lié à la création.

Contrairement aux dons classiques, le crowdfunding se base sur un esprit d’échange. Sweet Rebels propose en contrepartie des participations des «crowdfunders», une série d’objets dont le design a été créé par le studio.






 

AGEFI



...