Credit Suisse nomme un nouveau responsable à la tête de sa banque d'affaires

Lundi, 11 novembre 2019 // Piotr Kaczor

L'Américain David Miller, chez CS depuis 19 ans, succède à James L. Amine en tant que CEO de la division Investment Banking Capital Markets (IBCM), dans le rouge sur les 9 premiers mois 2019.

Credit Suisse n’aura pas attendu que se poursuive la dégradation de l’évolution des affaires de sa division Investment Banking Capital Markets (IBCM) pour prendre des mesures au niveau de la direction opérationnelle de ce métier: la banque d’affaires.

Chute des revenus M&A

Après avoir cédé des parts de...

L’opticien Berdoz se met à la vente en ligne et ouvre la porte aux investisseurs

Lundi, 11 novembre 2019 // Matteo Ianni

L’entreprise spécialisée dans la lunetterie et l’audition se lance dans la vente en ligne pour le deuxième semestre 2020.

Elle est aussi prête à ouvrir son capital à un investisseur industriel ou financier pour soutenir sa croissance. Actuelle numéro deux en Suisse romande, le groupe Berdoz a toujours l’ambition de devenir une enseigne nationale.  Avec 22 magasins, 12 centres d’audition et 130 employés, Berdoz Vision et Audition,...

Felfel veut bannir le gaspillage alimentaire en entreprise

Lundi, 11 novembre 2019 // Maude Bonvin

Foodtech. Le frigo 2.0 développé par la société familiale zurichoise permet de réduire au maximum les invendus.

Un frigo connecté et quelques mathématiciens. C’est avec cette formule que Felfel s’attaque au gaspillage alimentaire. «Nos scientifiques analysent quotidiennement le contenu de nos réfrigérateurs afin de n’avoir ni trop, ni trop peu de nourriture. Pour ce faire, ils se basent sur des algorithmes», explique la co-directrice...

Crowdfunding pour handicapés à Nyon

jeudi, 22.09.2016

Le studio de design graphique Sweet Rebels à Nyon, s’est lancé le 1er septembre dans une campagne de financement participatif (crowdfunding sur le web) en collaboration avec la plateforme Fundeego en phase de lancement (fundeego.com).

L.P.

Yves Portenier qui a porté le projet avec Isabel Montserrat.

C’est une démarche courante pour de nombreuses start-up. Mais pas dans ce cas. Sur les huit personnes de l’équipe, quatre sont en situation d’handicap.

L’apprentie graphiste est une réfugiée politique kurde qui a été accueillie depuis cet été.

Le projet a démarré avec une phase pilote à Lavigny, fin septembre 2015. Deux professionnels, Yves Portenier et Isabel Montserrat encadraient alors une dizaine de personnes.

L’activité a débuté en mars et l’association Sweet Rebels a été constituée en mai. «Après plusieurs recherches de financement ou de subventions vaines, nous avons lancé cette campagne de crowdfunding pour financer le lancement et pour assurer la pérennité.

Nous avons démarré avec nos propres ressources, principalement, mais elles arrivent à épuisement. Ce projet novateur demande selon nos estimations, 2 à 3 ans d’activités pour arriver à un équilibre et une autonomie financière», explique Yves Portier.

Au sein de l’équipe créative, chacun apporte des capacités et des talents différents et uniques, qu’il soit en situation de handicap, étudiant en arts graphiques ou qu’il dirige la création artistique. Tous sont créatifs et travaillent sur le mode collectif. Le studio offre des prestations professionnelles en design graphique, toujours pleines de fraîcheur, d’esprit positif et de joie. Ces créations ont un impact social, puisqu’elles permettent l’inclusion sociale et professionnelle dans un métier lié à la création.

Contrairement aux dons classiques, le crowdfunding se base sur un esprit d’échange. Sweet Rebels propose en contrepartie des participations des «crowdfunders», une série d’objets dont le design a été créé par le studio.






 

AGEFI




...