Prolongation du sursis concordataire pour Baoshida Swissmetal

Mercredi, 22 mai 2019

L'entreprise Baoshida Swissmetal qui emploie 160 personnes sur les sites de Reconvilier (BE) et de Dornach (SO) peut un peu respirer. Le Tribunal Jura bernois-Seeland a prolongé de deux mois le sursis concordataire qui arrivait à échéance mercredi.

"Le sursis concordataire court jusqu'au 22 juillet", a indiqué André Rezzonico, président du conseil d'administration de Swiss Team, société qui veut reprendre Baoshida Swissmetal. L'industriel suisse a précisé mercredi que le commissaire au sursis avait reçu le jugement du Tribunal régional Jura...

Marché du travail: la Suisse parmi les mauvais élèves sur les cadres féminins

Mercredi, 22 mai 2019

Plus de 60% des entreprises dans le monde attentives à la diversité entre hommes et femmes dans des postes à responsabilités étendent leurs bénéfices. La Suisse fait partie des mauvais élèves sur le décalage salarial, dit un rapport de l'OIT publié mercredi à Genève.

En Europe et en Asie centrale, seuls l'Italie, le Kazakhstan et Israël paient encore moins bien les femmes cadres par rapport à leurs homologues masculins. Sur l'ensemble des employés, la Suisse est la troisième plus mauvaise, derrière l'Autriche et Israël, affirme l'Organisation internationale du travail (OIT) après un sondage...

Huawei lâché par des opérateurs au Japon et en Grande-Bretagne

Mercredi, 22 mai 2019

Les déboires de Huawei s'étendent après la décision de Washington de placer le géant chinois des smartphones sur une liste noire: plusieurs grands opérateurs au Japon et en Grande-Bretagne ont annoncé devoir se passer, pour l'heure, de ses équipements.

La nouvelle est d'abord tombée à Tokyo, où KDDI et SoftBank Corp, dans les premiers groupes du secteur, ont choisi de reporter le lancement de nouveaux modèles Huawei pour évaluer l'impact des sanctions américaines.

Le pionnier NTT Docomo a indiqué de son côté "stopper les commandes" d'un téléphone...

La réplique lausannoise et fidèle de l’Apple I

mardi, 22.09.2015

Il sera dévoilé au public le 26 septembre au Musée Bolo de Lausanne, dans le cadre de la Nuit des musées.

Pomme One: le boîtier en plexiglas permet aux amateurs d’admirer circuits et connexions. Une version avec un boîtier en bois est aussi prévue.

Les geeks du Musée Bolo à Lausanne ont relevé (et réussi) le défi: fabriquer une réplique en état de marche du premier ordinateur d’Apple, conçu dans les années 1970 par Steve Wozniak - l’histoire raconte que cela s’est passé dans un garage - et à l’origine du succès de l’entreprise à la pomme. De cette machine mythique, il ne reste dans le monde que quelques originaux qui s’échangent à prix d’or. Quelques répliques ont été fabriquées par des passionnés mais peu sont véritablement opérationnelles. L’idée a germé l’an dernier dans la tête des amis du Musée Bolo réunis, comme chaque mardi soir, autour de la restauration de machines de la collection. Le premier pas a consisté à réunir des fonds, et utiliser Internet allait de soi. L’opération de crowdfunding sur le site wemakeit.ch réussie, les amis sont passés aux choses sérieuses sans se douter de toutes les embûches qu’ils allaient devoir surmonter.

Car si la carte mère a été commandée aux États-Unis, il fallait fabriquer de toutes pièces un boîtier transparent, en plexiglas afin de pouvoir admirer composants et connexions. De même, un clavier reproduisant le clavier d’origine a été conçu avec des composants de l’époque, ainsi qu’une interface logicielle pour relier le cassettophone (d’époque lui aussi), périphérique permettant d’introduire les données. L’épreuve la plus délicate fut le débogage, pour corriger les erreurs d’assemblage, éliminer les composants défectueux et résoudre les problèmes d’alimentation. Des centaines d’heures de travail, des nuits blanches et des sueurs froides pour la poignée d’amis qui ont manié le fer à souder, ausculté leurs oscilloscopes et consulté les magazines américains de l’époque. Le résultat est à la hauteur de leurs attentes, Pomme One fonctionne et fera la joie de tous les fans d’Apple qui visiteront le Musée Bolo, le 26 septembre prochain, au cours de la Nuit des Musées de Lausanne et Pully. La réplique de cette machine mythique, dont une autre version est prévue avec boîtier en bois, constituera un des joyaux du Musée Bolo. Steve Wozniak en personne a exprimé son enthousiasme pour Pomme One. Il s’est d’ailleurs annoncé présent à l’événement, par vidéo interposée.n






 

AGEFI



...