L'offre actuelle de logements pour étudiants en Suisse ne suffit pas

mardi, 10.10.2017

En tenant compte de l’offre actuelle, huit étudiants sur 100 en Suisse peuvent actuellement se loger dans une résidence pour étudiants. Ce sont surtout les villes de Suisse romande qui profitent d’une plus grande offre par rapport au reste de la Suisse.

Pour que la Suisse puisse proposer au moins en moyenne à un étudiant sur dix une place en résidence étudiante, il faudrait environ 4’100 nouveaux lits.(Pixabay)

L’offre de résidences pour étudiants en Suisse comprend actuellement plus de 310 immeubles pouvant accueillir environ 17’500 étudiants. La moitié de l’offre immobilière de toute la Suisse se concentre sur les deux villes possédant des Ecoles polytechniques fédérales, à savoir Zurich (avec Winterthour) et Lausanne. C’est à Lausanne que se trouve aussi l’Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) qui peut recevoir plus de 2’100 étudiants.

D’autres sites universitaires importants sont Genève avec 2’200 lits ainsi que Fribourg, Berne et Bâle. De plus, on peut trouver dans les Alpes vaudoises et en Valais de nombreuses écoles hôtelières qui disposent de logements sur leur campus universitaire.

Nouveaux besoins d’investissement pouvant atteindre 4’100 lits d’ici à 2020

En tenant compte de l’offre actuelle, huit étudiants sur 100 en Suisse peuvent actuellement se loger dans une résidence pour étudiants.

Par comparaison, d’après le Studentenwerk, cette proportion est supérieure à 12% en Allemagne. Il apparaît que ce sont surtout les villes de Suisse romande qui profitent d’une plus grande offre par rapport au reste de la Suisse. Lausanne, Genève et Fribourg disposent des plus grandes capacités de logement et peuvent proposer une chambre à un étudiant sur dix.

En revanche, l’offre que l’on peut trouver à Bâle et Lugano est relativement restreinte. Compte tenu de la faiblesse de l’offre, les étudiants de Saint-Gall sont obligés de se replier sur des collocations privées ou de louer un appartement individuel.

D’après des analyses de JLL, il existe à l’heure actuelle onze nouveaux projets de construction de logements étudiants pouvant recevoir au total 2’400 personnes supplémentaires qui pourraient être terminés d’ici à 2020. Au niveau régional, les plus grands projets de construction se trouvent à Lausanne et Zurich.

Mais pour que la Suisse puisse proposer au moins en moyenne à un étudiant sur dix une place en résidence étudiante et que le déficit puisse être résorbé, il faudrait environ 4’100 nouveaux lits. Par conséquent, malgré une activité de construction relativement élevée, il reste encore à combler une lacune substantielle dans l’offre de places en résidence étudiante.

Des propriétaires d’utilité publique dominent le marché

Un coup d’oeil dans les registres fonciers suffit pour constater que le marché des logements pour étudiants est dominé en majorité par des établissements d’utilité publique tels que fondations, associations ou institutions ecclésiastiques (propriétaires et titulaires d’un droit de superficie).

Le deuxième groupe le plus important est constitué par des investisseurs (fondations de placement, fonds d’investissement, caisses de pension, etc.). Par ailleurs, un huitième de tous les objets immobiliers appartiennent à la Confédération, aux cantons, aux villes ou aux communes. En revanche, les propriétaires privés et autres ne jouent qu’un rôle insignifiant dans ce segment.

 

 


 
 

 



...