L'écart salarial entre hommes et femmes reste le même

mardi, 23.06.2020

Les salaires ont légèrement augmenté l'année dernière, mais les femmes restent toujours désavantagées, selon les derniers chiffres de l'OFS.

En 2019, les femmes ont reçu 72'800 francs pour un poste à 90-100%, les hommes 86'000 francs. (Pixabay)

Toutes les personnes actives en Suisse ont gagné un peu plus en 2019. L'écart salarial entre hommes et femmes est resté le même. En moyenne, le salaire a été de 68'200 francs, soit 600 francs de plus que l'année précédente.

En 2019, les femmes ont reçu 72'800 francs pour un poste à 90-100%, les hommes 86'000 francs. Les femmes ont pu compter sur une augmentation de 1300 francs sur l'année, contre 800 francs seulement pour les hommes, selon les derniers chiffres de l'Office fédéral de la statistique (OFS) publiés mardi.

Pour le travail à temps partiel, les femmes ont gagné comme l'année précédente 38'500 francs en moyenne. Les hommes ont empoché 48'100 francs, soit 2600 de plus qu'en 2018.

Presque l'égalité dans les bureaux

L'enveloppe est la plus importante pour les cadres à plein temps, qui ont gagné 123'000 francs en moyenne (les femmes 105'700, les hommes 130'00). Les femmes s'en tirent le mieux face à leurs collègues masculins pour les emplois de bureau: elles y gagnent "seulement" 9,2% de moins. Les académiciennes perdent elles 11% face aux hommes. Chez les cadres, l'écart salarial est de 18,7%.

Les salaires les plus bas se trouvent chez les femmes exerçant une profession élémentaire: 19'400 francs, que ce soit à plein temps ou partiel. Dans cette catégorie, l'écart salarial entre les sexes est le plus frappant. En moyenne, les hommes gagnent presque trois fois plus que les femmes, soit 58'000 francs. (awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...