Sécurité: le Parlement libère 99 millions pour l'espace Schengen

jeudi, 11.06.2020

Les adaptations prévues faciliteront les tâches en matière de police, d'asile et de migrations.

Concrètement, le crédit permettra d'adapter le système d'information Schengen (SIS), celui sur les visas (VIS), la banque de données européenne sur les empreintes digitales (Eurodac) et le système d'information préalable sur les passagers (API).(Keystone)

La Confédération pourra investir 99 millions de francs pour renforcer la sécurité des frontières extérieures en Europe. A l'instar du National, le Conseil des Etats a soutenu jeudi par 36 voix contre 2 un crédit destiné à des investissements informatiques pour la période 2020-2025.

L'UE va consacrer ces prochaines années plusieurs milliards d'euros pour resserrer la coopération des autorités compétentes de chaque Etat membre en matière de sécurité et de migrations. En Suisse, les adaptations prévues faciliteront les tâches en matière de police, d'asile et de migrations.

La coopération internationale et l'échange d'informations dans le cadre de Schengen/Dublin permettent une sécurité accrue de la Suisse, notamment en matière de sécurité intérieure, a estimé Damian Müller (PLR/LU) au nom de la commission. Schengen est un instrument indispensable dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée.

Nouveaux systèmes

Concrètement, le crédit permettra d'adapter le système d'information Schengen (SIS), celui sur les visas (VIS), la banque de données européenne sur les empreintes digitales (Eurodac) et le système d'information préalable sur les passagers (API).
Deux nouveaux programmes seront développés: le système européen d'information et d'autorisation concernant les voyages (ETIAS) et le système d'entrée et de sortie (EES).(AWP)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...