Coronavirus: la medtech suisse Ava fournit ses bracelets au Liechtenstein

lundi, 20.04.2020

Le Liechtenstein souhaite équiper ses citoyens des bracelets biométriques de la start-up suisse Ava, afin de suivre en temps réel les éventuelles infections par le coronavirus.

MH

Habituellement, les bracelets connectés de la medtech suisse sont destinés à aider les femmes à suivre avec précision leurs cycles de fertilité.

La start-up suisse Ava, spécialisée dans la santé reproductive, va fournir au Liechtenstein 2000 bracelets covid-19. La principauté souhaite en effet équiper ses citoyens de bracelets biométriques afin de suivre en temps réel les éventuelles infections par le coronavirus, selon le Financial Times. Jusqu'à 5000 personnes supplémentaires pourraient être incluses dans le projet de test.

Habituellement, les bracelets connectés de la medtech suisse sont destinés à aider les femmes à suivre avec précision leurs cycles de fertilité et augmenter leur chance de tomber enceinte. Le produit médical élaboré par Ava mesure la température de la peau, le pouls et la fréquence respiratoire ainsi que le débit sanguin et la variabilité du rythme cardiaque pendant le sommeil. En combinant ces données avec celles de patients atteints de Covid-19, il serait possible de développer un algorithme et détecter de manière précoce des personnes infectées. 

Ayant jusqu'ici enregistré 80 cas, les autorités de santé publique du Liechtenstein prévoient une deuxième vague d'infections du coronavirus cet automne, selon le Financial Times. Ils espèrent que les données collectées sur la première tranche de 2000 bracelets dans les prochains mois leur permettront de calibrer des algorithmes pour détecter le schéma exact de changements subtils dans la physiologie des individus qui identifieront les cas probables de Covid-19, avant même que les symptômes ne se manifestent.

Les coûts du projet seront pris en charge directement par la maison princière du Liechtenstein. 





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...