«Une crise économique s’exprime rarement par des décès», déclare le démographe, Philippe Wanner

mardi, 04.08.2020

Pour le Professeur à l'Université de Genève, Philippe Wanner, le risque immédiat lié au coronavirus réside dans la précarisation de certains groupes défavorisés. Cela conduira à des problèmes psychiques.

Maude Bonvin

Si toutefois les crises sont durables et profondes, elles peuvent augmenter de manière significative la mortalité, d'après Philippe Wanner.

Le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) table sur un recul de 6,2% du PIB pour cette année et un taux de chômage de 3,8%, soit la plus forte baisse de l’activité économique en Suisse depuis 1975.

Ce contexte morose augmentera-t-il la mortalité? «Une crise économique conduit...





 

 


...