L'euro poursuit ses gains face au dollar

vendredi, 12.01.2018

La monnaie unique européenne gagnait également du terrain face à la devise japonaise à 134,20 yens pour un euro contre 133,87 yens la veille.

La monnaie unique européenne gagnait également du terrain face à la devise japonaise à 134,20 yens pour un euro contre 133,87 yens la veille.

L'euro continuait de progresser face au dollar vendredi, la devise européenne restant soutenue par les minutes de la BCE qui ont fait apparaître que l'institution pourrait infléchir sa politique monétaire plus rapidement que prévu compte tenu de l'amélioration de la croissance.

Vers 07H00 (08H00 HEC), l'euro valait 1,2059 dollar contre 1,2030 dollar jeudi vers 22H00 GMT.

La monnaie unique européenne gagnait également du terrain face à la devise japonaise à 134,20 yens pour un euro contre 133,87 yens la veille.

Le billet vert demeurait stable face à la monnaie nipponne à 111,29 yens pour un dollar.
Le compte-rendu publié jeudi de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE), en décembre, a montré que si l'économie de la zone euro continue de croître et que l'inflation continue de se diriger vers le niveau cible de 2%, le Conseil des gouverneurs pourrait "réviser tôt" en 2018 les éléments de langage liés à sa position et ses attentes en matière de politique monétaire.

Cela "suggère que ses responsables pourraient bientôt réviser leurs prévisions à la hausse au vu de la solidité croissante de l'économie", a indiqué Joe Manimbo, de Western Union.

Pour les investisseurs pariant sur une progression de l'euro, ces commentaires "représentent une très bonne nouvelle car ils renforcent les arguments en faveur d'un resserrement monétaire dès cette année et l'idée que la BCE pourrait remonter ses taux directeurs plus rapidement qu'initialement prévu", a-t-il ajouté.
Aussitôt après la publication des minutes de la BCE, l'euro est passé jeudi au-dessus de 1,20 dollar.

"La monnaie européenne s'est enflammée après les commentaires du compte rendu de la BCE qui ont pris les courtiers de court" par leur tonalité moins accommodante qu'attendue, a indiqué Stephen Innes, courtier chez Oanda.

Pour Ray Attrill, responsable de la stratégie chez National Australia Bankl, "la BCE indiquera, probablement au plus tard en mars, que le programme de soutien à l'économie, baptisé QE" et destiné à sortir la zone euro du marasme, se terminera en septembre.
La ligne répétée par le président de la BCE, Mario Draghi, était jusqu'à présent que la banque centrale ne relèverait pas ses taux avant fin 2018.

Les cambistes vont maintenant être particulièrement attentifs aux données de l'inflation qui seront publiées ce vendredi aux Etats-Unis, d'autant plus scrutées que la faiblesse de l'inflation continue d'être un casse-tête pour la Réserve fédérale et freine toute velléité d'accélération du resserrement monétaire aux États-Unis. Sont attendus également les ventes au détail.

Vers 08H00, la livre britannique baissait face à la monnaie unique européenne, à 88,99 pence pour un euro, mais montait face au billet vert, à 1,3550 dollar pour une livre.
La devise suisse baissait face à l'euro, à 1,1761 franc suisse pour un euro, mais montait face à la devise américaine, à 0,9753 franc pour un dollar.

La monnaie chinoise a terminé en hausse face au billet vert à 6,4722 yuans pour un dollar contre à 6,5063 yuans jeudi vers 15H30.
Le bitcoin valait 13.682,5 dollars contre 13.374,39 dollars jeudi vers 22H00 GMT, selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg.(awp)


 

 



...