Chômage: Neuchâtel reste le cancre suisse

mardi, 09.01.2018

Avec un taux moyen de chômage de 5.6%, le canton de Neuchâtel est le plus touché.

Neuchâtel reste le canton suisse le plus touché par le chômage.

Neuchâtel reste le canton suisse le plus touché par le chômage. Il a affiché un taux moyen de 5,6% sur l'ensemble de l'année 2017, en retrait toutefois par rapport à l'année précédente (5,8%).

Les autres cantons romands ont également enregistré des baisses sur une année, hormis Fribourg et le Jura qui ont stagné, selon les chiffres publiés mardi par le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Genève a présenté un taux de chômage moyen annuel de 5,3% (-0,2 point par rapport à 2016), suivi par le Jura (4,6%), Vaud (4,5%, -0,2) et le Valais (3,6%, -0,3).

Quant à Fribourg, il est toujours le seul canton romand à présenter un taux de chômage (2,8%) inférieur à la moyenne annuelle nationale (3,2%).

Parmi les autres cantons suisses, Obwald et Appenzell Rhodes-Intérieures ont réussi à passer cette année sous les 1% de taux de chômage moyen (0,9% chacun). Zurich (3,5%), Berne (2,6%), Bâle-Ville (3,8%) ou encore le Tessin (3,4%) ont également amélioré leur situation, tout en restant globalement mieux loti que leurs homologues romands.

Sur le seul mois de décembre 2017, presque tous les cantons ont connu des hausses, modérées pour la plupart. Seule exception, le Valais qui, généralement affecté par des facteurs saisonniers à cette période de l'année, a enregistré une hausse importante de 1,2 point par rapport à novembre (à 4,5%). (ats)





 
 

...