Le pétrole en hausse après la destruction d'un drone

vendredi, 19.07.2019

Les prix du pétrole sont montés vendredi en cours d'échanges européens après que Washington a annoncé la destruction d'un drone.

Donald Trump a dit que l'US Navy avait abattu un drone iranien qui s'était approché trop près d'un navire de combat dans le détroit d'Ormuz.(Keystone)

Aidés par l'accroissement des tensions entre les États-Unis et l'Iran dans le détroit d'Ormuz, les prix du pétrole ont pris l'ascenseur vendredi.

Vers 09H25 GMT (11H25 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 62,98 dollars à Londres, en hausse de 1,70% par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril américain de WTI pour livraison en août gagnait 1,36%, à 56,05 dollars.
Cette hausse, après plusieurs jours de baisse, s'explique par le fait que "Donald Trump a dit que l'US Navy avait abattu un drone iranien qui s'était approché trop près d'un navire de combat dans le détroit d'Ormuz", a commenté Connor Campbell, analyste pour Spreadex.

"Cela a créé un effet de panique chez les investisseurs du fait de la perturbation de l'offre de pétrole en provenance du Moyen-Orient", a ajouté Naeem Aslam, analyste pour Think Markets.

L'Iran, de son côté, a affirmé n'avoir "aucune information sur la perte d'un drone".
Le détroit d'Ormuz, scène de tension depuis deux mois, est un lieu stratégique dans l'acheminement de pétrole puisqu'un cinquième de la consommation mondiale et un tiers du brut transporté par voie maritime y transitent.

Le 20 juin, les Gardiens de la Révolution avaient annoncé avoir abattu un drone américain qui avait "violé l'espace aérien iranien". Washington avait de son côté affirmé que l'appareil se trouvait dans l'espace aérien international.

Alors que Washington cherche à former une coalition internationale pour escorter les navires de commerce dans le Golfe, le chef du commandement central américain Kenneth McKenzie s'est engagé jeudi à agir "énergiquement" pour assurer la sécurité du transport maritime dans le Golfe, lors d'une visite sur une base aérienne en Arabie saoudite, grande rivale de l'Iran dans la région.

"Il est plus probable que les tensions entre les États-Unis et l'Iran augmentent plutôt qu'elles s'apaisent", a estimé Raphie Hayat, analyste pour Rabobank.
Selon lui, il ne faut donc "pas s'attendre à une balade en douceur" cet été.

A l'inverse, pour M. Aslam, "la demande ne montre toujours pas de signe de reprise du fait de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine".

De ce fait, la hausse des prix du pétrole risque de ne pas tenir bien longtemps "à moins bien sur que les tensions géopolitiques au Moyen-Orient ne s'accélèrent ou que, par miracle, Donald Trump fasse la paix avec la Chine", a-t-il ajouté.(awp)





 
 
 

Edmond de Rothschild décoté de la Bourse suisse

Lundi, 19 août 2019

Les titres de la banque privée suisse Edmond de Rothschild vont être décotés de la Bourse le 27 août prochain.

Les titres Edmond de Rothschild (Suisse) seront décotés le 27 août de la Bourse suisse, au terme de l'offre publique de rachat de cette dernière par le groupe bancaire Edmond de Rothschild Holding. Le dernier jour de négoce des actions au...

Rolex rachète à Patek Philippe un bâtiment industriel genevois

Jeudi, 15 août 2019

Le géant de l'horlogerie du luxe Rolex a racheté à Patek Philippe un bâtiment industriel à Perly-Certoux, près de Genève pour 27 millions de francs.

Rolex rachète à Patek Philippe un bâtiment industriel à Perly-Certoux, près de Genève, pour 27 millions de francs, annonce la Tribune de Genève jeudi sur son site internet. L'immeuble s'étend...

La banque genevoise Bic-Bred poursuit sa croissance dans le financement du négoce

Jeudi, 15 août 2019 // Matteo Ianni

La banque genevoise Bic-Bred enregistre de bons résultats semestriels. Les produits d’exploitation s’élèvent en effet à 8,5 millions, en hausse de 21%. Ils sont soutenus notamment par l’expansion du portefeuille de clients.

Créée en août 2015 à Genève, la banque Bic-Bred a pour particularité de performer dans le financement du négoce, alors...

Des chercheurs de l'EPFZ impriment des valves cardiaques en 3D

Mardi, 23 juillet 2019

Les premières valves cardiaques en silicone ont été créées. Il faudra attendre 10 ans avant de les utiliser.

Des chercheurs de l'EPFZ et de l'entreprise sud-africaine SAT ont créé des valves cardiaques en silicone avec une imprimante 3D. Relativement bon marché et pouvant être conçues sur mesure, elles ne seront toutefois pas utilisées...

Nouvelle loi sur les faillites: données personnelles oubliées

Mardi, 9 juillet 2019 // Maude Bonvin

La nouvelle législation sur les faillites donne trop de pouvoir aux fournisseurs d’accès au cloud.

C’est une révision de loi qui est passée quasiment inaperçue mais qui pourrait avoir de grandes conséquences sur nos données personnelles et celles des entreprises. Le Conseil fédéral veut, en effet, davantage réglementer le cloud. Actuellement,...

Les solutions de tri sélectif de Greenoffice conquièrent les bureaux tout autour du globe

Mardi, 9 juillet 2019 // Sophie Marenne

L’entreprise française Greenoffice a construit sa stratégie d’expansion internationale en s’appuyant sur la Suisse. Après Genève, Bâle et Zurich, elle vient de s’implanter à Lausanne.

Greenoffice a réussi à transformer un objet jusqu’alors dissimulé en un élément de décor tendance: la poubelle. Orientée grands comptes, la...

Décès de Valérie Boagno, ancienne directrice du Temps

Lundi, 8 juillet 2019

Valérie Boagno, qui a dirigé le Temps de 2010 à 2014, est décédée vendredi à l'âge de 54 ans.

Ancienne directrice du Temps, Valérie Boagno est décédée vendredi dernier à l'âge de 54 ans des suites d'une maladie. Elle avait dirigé le quotidien de 2010 à 2014, rappelle lundi le journal en lui rendant hommage. "Elle laissera l'image d'une...

Vers un retour de Bank of China à Genève

Lundi, 8 juillet 2019 // Elsa Floret

De retour de Pékin, le conseiller d'Etat en charge de l'économie, Pierre Maudet annonce notamment un partenariat avec une plateforme d’innovation et l'imminente implantation de Bank of China à Genève.

S’il reste difficile de quantifier arithmétiquement les dividendes commerciaux réels des déplacements comme ceux de cette délégation économique...

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...