Katja Gentinetta: «Il faut du courage pour défendre le libéralisme»

lundi, 28.09.2020

Réflexion. Pour permettre au libéralisme de se maintenir, la responsabilité doit aller au-delà du périmètre de l’individu, selon la philosophe politique Katja Gentinetta.

Christian Affolter

Katja Gentinetta. «Atteindre à la liberté de l’autre provoque des tendances contraires.»

La Suisse reste un pays attaché au libéralisme. La philosophe politique Katja Gentinetta, chargée de cours auprès des universités de Lucerne et de Zurich, pense même que les évolutions récentes, comme la régulation du secteur financier d’après la crise de 2007/2008 ou la restriction des libertés...





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...