Alrosa: résultats trimestriels plombés par la déprime du marché du diamant

lundi, 19.08.2019

Le producteur de diamants russe Alrosa connaît des difficultés suite à la baisse de son bénéfice net et de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre.

Le groupe a produit 36,7 millions de carats en 2018. (Keystone)

Le premier producteur mondial de diamants bruts, le russe Alrosa, a annoncé lundi une chute de son bénéfice net et de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre, dans un contexte de marché déprimé notamment par les tensions commerciales dans le monde.

Entre avril et juin, le groupe basé en Iakoutie (Sibérie orientale) a dégagé un bénéfice net en baisse de 44% sur un an à 13,4 milliards de roubles (1,8 milliard d'euros au taux actuel).

Son chiffre d'affaires a baissé de 19% à 57,4 milliards de roubles sur un an, provoqué par une baisse de 22% du volume des ventes de diamants bruts à 8,3 millions de carats.

"Le marché des diamants a continué d'être affecté par un certain nombre de facteurs négatifs apparus dès le second semestre de l'année dernière", a déclaré dans un communiqué Alexeï Philippovsky, vice-PDG du groupe.

Parmi ces facteurs, il cite "un ralentissement des ventes de bijoux suite à la forte performance de 2017-2018, en particulier en raison des incertitudes macroéconomiques mondiales liées à l'escalade des guerres commerciales".

En raison de ces résultats, Alrosa a baissé ses prévisions de ventes de 38 millions à 32-33 millions de carats.

Ses prévisions de production ont au contraire été relevées de 38 à 38,5 millions de carats.

Le groupe a produit 36,7 millions de carats en 2018.(awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...