Biotech sans but lucratif, le pari réussi d’EspeRare

mercredi, 10.04.2019

Le partenariat de la fondation genevoise EspeRare avec Dermelix marque un important milestone pour la Swiss Health Valley. Développement d’un traitement d’une maladie génétique rare chez les enfants et espoir médical et réglementaire pour d’autres maladies orphelines.

Elsa Floret

Caroline Kant. CEO et co-fondatrice d'EspeRare.

La biotech EspeRare – fondée en 2013 au Campus Biotech – annonce son partenariat avec la biotech américaine Dermelix pour le développement d’une nouvelle thérapie de remplacement protéique in utero (DMX-101) pour le traitement d’une maladie génétique rare chez les enfants.
 





 
 
 
 

...