LakeDiamond vise une levée de fonds de 20 millions de francs

lundi, 15.07.2019

LakeDiamond prépare une levée de fonds pour ses diamants de laboratoire via une augmentation de capital à hauteur d'environ 20 millions de francs.

LakeDiamond, qui compte onze salariés, sur le site de l'EPFL, a démarré avec deux machines dont la capacité de production est exploitée à près de 100%.

La société vaudoise LakeDiamond, émanation de l'EPFL, prépare une levée de fonds via une augmentation de capital à hauteur d'environ 20 millions de francs, dans le prolongement de son jeton ("token") échangeable sur la plateforme ad hoc de Swissquote. La levée de fonds numérique (ICO) lancée l'an dernier a permis de récolter 4,6 millions de francs, nettement moins que les 60 millions espérés.

"L'opération (l'émission des jetons virtuels en partenariat avec Swissquote) est réussie", estime le responsable investissements (CIO) de LakeDiamond, Alex Kummerman, interrogé lundi. "Les 60 millions visés initialement correspondaient à un maximum. Nous avions fixé un minimum à deux millions pour le lancement des activités."

Concrètement, LakeDiamond - qui compte onze salariés, sur le site de l'EPFL - a démarré avec deux machines dont la capacité de production est exploitée à près de 100%. C'est encore loin des 50 qu'auraient permis une levée de 60 millions, mais le projet est concret. La jeune pousse est en mesure de fournir à sa clientèle essentiellement horlogère des diamants de laboratoire, sous forme de plaquettes.

Booster la production

Quelque 1500 clients de Swissquote ont acquis des jetons, ainsi que des investisseurs institutionnels (avec une mise de fonds minimum de 100'000 francs pour ces derniers). Le prix à l'unité, fixé à 55 centimes, correspond à une minute de production d'un diamant artificiel. La valeur évolue en fonction de la demande et de la performance des réacteurs de l'entreprise vaudoise.

Vendredi dernier, LakeDiamond a racheté 18'000 jetons que ses investisseurs avaient acquis, à un prix de 61 centimes, explique le CIO. Soit une plus-value de 10% environ par rapport au prix d'acquisition. Le versement se fait en liquide (contrepartie en francs). A ce jour, près de 33'000 jetons ont été rachetés par la société.

Un financement plus classique, sur le modèle du "private equity", devrait suivre. LakeDiamond peaufine une augmentation de capital de quelque 20 millions de francs. Cette offre se concentrera sur les investisseurs professionnels et les "family offices".

>>Lire aussi: LakeDiamond signe avec un colosse émirien

Il existe une "demande croissante de diamants ultrapurs de laboratoire pour des usages technologiques", précise l'entreprise. La nouvelle levée de fonds doit permettre de renforcer la capacité de production de diamants suisses pour répondre à cette demande. Le marché des semi-conducteurs notamment figure dans le viseur de la start-up.(awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...