Hydromea développe un drone sous-marin révolutionnaire pour l’inspection

mardi, 15.10.2019

La start-up Hydromea, lancée en 2014 à l’EPFL, veut lever 1,4 million dans les prochains mois pour accélérer la commercialisation de sa technologie qui allie robotique, réseau de communication sans fil et navigation.

Stéphanie Giroud

Felix Schill et Alexander Bahr ont fondé Hydromea en 2014 sur le campus de l'EPFL.

Le drone développé par la start-up vaudoise Hydromea n’a pas pour terrain de chasse les airs, mais les profondeurs sous-marines ou plus précisément les ballasts des cargos, des navires et des plateformes pétrolières.

«Toutes les compagnies ont l’obligation d’inspecter leurs ballasts...





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...