Debiopharm lance une étude clinique pour le traitement des tumeurs solides

jeudi, 14.02.2019

La société pharmaceutique Debiopharm lance Fuze, une étude clinique de Phase II, visant à évaluer Debio 1347 pour le traitement de tumeurs solides représentant une fusion de FGFR.

L’objectif de l’étude est de déterminer si Debio 1347 peut apporter un bénéfice aux patients atteints de tumeurs présentant une fusion de FGFR.

La présence d’une altération spécifique des gènes des récepteurs des facteurs de croissance des fibroblastes (FGFR) – appelée fusion – dérégule les voies de signalisation des FGFR et entraîne la croissance du cancer.

Debio 1347 est un puissant inhibiteur sélectif des FGFR.

Cette étude recrutera des patients atteints de tumeurs à un stade avancé ou métastatiques, dont les cellules présentent des altérations spécifiques du gène FGFR. 

L’objectif de l’étude est de déterminer si Debio 1347 peut apporter un bénéfice aux patients atteints de tumeurs présentant une fusion de FGFR. Les patients seront recrutés en Amérique du Nord, en Europe, en Amérique du Sud et dans la régionAsie Pacifique. 
 

«Jusqu’à présent, les traitements anticancéreux ont été approuvés sur la base de l’emplacement de la tumeur et du stade du cancer. L’étude clinique FUZE a été conçue sur la base d’une altération génétique spécifique de la tumeur, plutôt que de son emplacement.

Une telle approche,indépendante du type de tumeur, pourrait ainsi profiter aux patients cancéreux présentant une altération génétique rare, comme une fusion de FGFR.

Debiopharm est axé sur le développement de médicaments sur ordonnance répondant à des besoins médicaux non encore pris en charge. 





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...