Groupe E s'unit à l'Etat de Fribourg pour la géothermie profonde

vendredi, 28.06.2019

La nouvelle société gpfr, pour géothermie profonde Firbourg, cherche à développer la géothermie dès 3000 mètres de profondeur.

La géothermie présente un potentiel de développement important en énergie renouvelable.(Keystone)

L'Etat de Fribourg et l'entreprise énergétique Groupe E s'associent dans le domaine de la géothermie. Ils créent la société gpfr, pour géothermie profonde Fribourg, qui cherchera à développer la géothermie dès 3000 mètres de profondeur.

L'objectif consiste à produire localement de la chaleur et de l'électricité, ont indiqué vendredi les deux partenaires. La géothermie présente un potentiel de développement important en énergie renouvelable et peut contribuer "sensiblement" aux objectifs des politiques énergétiques cantonale et nationale.

La coentreprise peut compter sur un capital-actions d'un million de francs. Elle est détenue à hauteur de 70% par le Groupe E, dont l'Etat de Fribourg contrôle 80%, avec un actionnariat neuchâtelois (Viteos, Etat et communes) très minoritaire. Le solde des actions est en main du canton de Fribourg (30%).

Les analyses de potentiel géothermique ont débuté en 2005 dans le canton de Fribourg, et en 2011 s'agissant de la géothermie profonde. Le soutien fédéral au développement de la géothermie de moyenne et grande profondeur assure un subventionnement à hauteur de 60%, rappelle le communiqué.

L'aide couvre autant la phase initiale de prospection par géophysique, soit l'étude des caractéristiques physiques de la Terre, que l'exploration et la valorisation par forage. Pour gpfr, la prochaine étape est la réalisation de la phase de prospection comprenant la surveillance de la sismicité naturelle.(awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...