Neho, la start-up vaudoise qui redéfinit le métier de courtier

mercredi, 15.05.2019

La jeune pousse poursuit son développement outre-Sarine. Elle veut, dans la foulée, séduire les pros de l’immobilier, après les particuliers.

Maude Bonvin

«Aujourd’hui, les acheteurs visent le côté pratique et veulent être proches des transports publics», déclare le CEO de Neho, Eric Corradin. (Nahon.ch Photographie)

«Depuis 1995, les prix de l’immobilier ont doublé et les rémunérations des courtiers ont suivi cette courbe. Or la valeur ajoutée de ces professionnels n’a pas augmenté.» Fort de ce constat, Eric Corradin décide d’agir en proposant un tarif de courtage fixé à 7500 francs, peu importe la valeur...





 
 
 
 

...