La fintech suisse Numbrs devient une licorne

jeudi, 22.08.2019

La fintech Numbrs Personal Finance est valorisée à plus d'un milliard de dollars. Elle devient une licorne.

Numbrs a développé une application permettant à ses utilisateurs de gérer leurs comptes en banques à un guichet unique.

La fintech Numbrs Personal Finance, dont le siège se trouve à Zurich, a levé 40 millions de dollars supplémentaires, a annoncé Martin Saidler, CEO et fondateur. Le capital investi dans la start-up atteint ainsi 200 millions.

Désormais valorisée à plus d’un milliard, elle entre dans la catégorie très élitiste des licornes. Parmi ses investisseurs figurent des noms comme celui de Joseph Ackermann, ex-CEO de Deutsche Bank, Sir Ronald Cohen, fondateur d’Apax Partners, ou encore le banquier privé Pierre Mirabaud. Le fonds souverain de Dubaï est aussi à relever.

Lancée en Allemagne en 2014, l’application permet à ses utilisateurs de gérer leurs comptes à un guichet unique. Ils peuvent aussi acheter des produits financiers en ligne. Numbrs recense 1,7 million de comptes, avec une croissance mensuelle de 100.000 unités. Pour le moment, il s’agit principalement de comptes courant pour un volume 11 milliards d’euros de fonds. Avec une croissance d’un milliard par trimestre.

La fintech travaille actuellement avec 30 partenaires des secteurs de la banque et de l’assurance. On y retrouve en particulier des groupes tels que Allianz ainsi que Axa. Numbrs annonce que sa gamme de services dans les assurances va s’élargir au cours des prochains mois avec de nouveau partenariats dans le secteur.

«L valorisation de Numbrs à plus d’un milliard d’euros et les montants recueillis dans les tours de financement confirment que nous sommes sur la bonne voie. Nous travaillons d’arrache-pied pour faire évoluer notre modèle économique dans les mois à venir. Notre croissance bénéficierait aussi d’une mise en œuvre harmonieuse de la directive européenne sur les paiements PSD2», a précisé le CEO.

A la suite de cette nouvelle étape prometteuse, la fintech veut se concentrer sur la génération de profits. Elle se prépare aussi à conquérir le marché britannique, avec un lancement à grande échelle de son application.





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...