Rentabilité en hausse pour Ems-Chemie au 1er semestre 2019

vendredi, 12.07.2019

Ems-Chemie, le groupe en mains de la famille Blocher, a vu son résultat d'exploitation (Ebit) progresser de 1,1% en l'espace d'un an à 316 millions de francs.

Le chiffre d'affaires net s'est quant à lui inscrit à 1,15 milliard de francs, en repli de 3,5% au regard des six premiers mois de l'an dernier, écrit vendredi Ems-Chemie, dont la holding est elle établie à Herrliberg, dans le canton de Zurich.

Ems-Chemie a poursuivi sa croissance au premier semestre 2019 en dépit du ralentissement conjoncturel mondial. Alors que les ventes du fabricant grison de polymères et spécialités chimiques ont fléchi, le groupe en mains de la famille Blocher a vu son résultat d'exploitation (Ebit) progresser de 1,1% en l'espace d'un an à 316 millions de francs.
Le chiffre d'affaires net s'est quant à lui inscrit à 1,15 milliard de francs, en repli de 3,5% au regard des six premiers mois de l'an dernier, écrit vendredi Ems-Chemie, dont la holding est elle établie à Herrliberg, dans le canton de Zurich.
A taux de change constants, les ventes ont fléchi de manière plus modérée (-1,4%). Le groupe, dont le principal site de production se trouve à Domat/Ems, a ainsi subi le premier tassement de ses ventes depuis 2015, lorsque la Banque nationale suisse (BNS) avait abandonné le taux plancher face à l'euro.
A l'image de l'Ebit, l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) s'est aussi étoffé de 1,9% à 346 millions de francs. Après un premier ralentissement durant la deuxième partie de 2018, la conjoncture mondiale s'est encore détériorée au premier semestre 2019, reflet des incertitudes suscitées par les conflits commerciaux entre les grandes puissances, explique Ems-Chemie.
Dans ce contexte, la propension à consommer et investir s'est réduite, tout particulièrement en Europe et en Chine. Le groupe contrôlé par la famille de l'ancien conseiller fédéral Christoph Blocher est cependant parvenu à surmonter l'affaiblissement de ses ventes, en particulier dans l'industrie automobile laquelle représente 60% du chiffre d'affaires, à la faveur de l'introduction de nouveaux produits. L'entreprise grisonnes a aussi renforcé son assise aux Etats-Unis.
Alors que l'Ebit s'est révélé supérieur aux attentes des analystes, le chiffre d'affaires a manqué les anticipations. Sondés par AWP, les experts tablaient sur un Ebit de 311 millions de francs et des recettes à hauteur de 1,18 milliard.
Evoquant la suite de l'exercice, Ems-Chemie anticipe toujours un résultat opérationnel au minimum au niveau de l'an dernier (620 millions). L'entreprise ne pipe cependant mot quant au chiffre d'affaires, lequel était auparavant attendu lui aussi à un niveau équivalent à celui affiché en 2018, soit 2,3 milliards de francs.(awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...