Aduno voit sa rentabilité fondre au premier semestre

jeudi, 22.08.2019

Aduno, spécialiste des terminaux de paiements, a vu son chiffre d'affaires gonfler alors que sa rentabilité a elle diminué au premier semestre.

La technologie du paiement sans contact tend à se renforcer. (Keystone)

Le spécialiste des terminaux de paiements Aduno a fortement augmenté son chiffre d'affaires au premier semestre, grâce à une acquisition, mais la rentabilité s'est repliée du fait de ce rachat. La direction s'est néanmoins déclarée optimiste pour la seconde partie d'année.

Le chiffre d'affaires a bondi de 19,2% sur un an à 282,4 millions de francs. L'acquisition de la totalité de son homologue Accarda a en grande partie porté les ventes, qui ont tout de même inscrit une croissance organique de 4%, a indiqué Aduno jeudi dans un communiqué.

Les coûts liés à cette acquisition ont cependant aussi pesé sur la rentabilité. Le résultat d'exploitation s'est ainsi contracté de 17,1% à 46,5 millions de francs et la marge opérationnelle a reculé de 7,1 points à 16,5%. Le bénéfice net a pour sa part chuté de 23% à 34,3 millions.

Le rachat d'Accarda s'est aussi accompagné d'une augmentation des dépenses, notamment de personnel et d'amortissements. Le nombre d'employés est passé à 913 personnes (équivalents temps plein), un bond de 25% comparé à fin 2018.

Dans les différents segments opérationnels, l'activité cartes a augmenté le chiffre d'affaires des transactions de 8,5% à 5,2 milliards de francs. Le volume a grossi de 12,3% en Suisse et de 4,2% à l'étranger. Le nombre de cartes a atteint 1,6 million.

La technologie du paiement sans contact tend à se renforcer. Quelque 52,8% des transactions ont ainsi été réalisées par ce biais, contre seulement 38,5% l'année dernière. 

L'activité de leasing représentée par la division Consumer Finance, qui couvre le segment du crédit privé et du leasing de Cashgate, a vu ses nouvelles activités croître de 4,4% à 521,4 millions de francs. Les nouveaux volumes dans le segment du crédit privé ont stagné, alors que dans le leasing, les nouveaux volumes se sont accrus de 9,9%.

Début juillet, Aduno avait annoncé la vente de Cashgate à Cembra Money Bank pour 277 millions de francs. L'opération doit être finalisée au 3e trimestre.

La direction s'est déclarée prudente, même si elle a affirmé "aborder le second semestre 2019 avec confiance", grâce à un climat de consommation jugé favorable et des taux d'intérêt toujours faibles. (awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...