Forbo affiche une résilience insoupçonnée au premier semestre

mardi, 28.07.2020

Acteur majeur des revêtements de sol, Forbo a enregistré un recul de 16.5% de son chiffre d'affaires sur les six premiers mois de l'année. L'essoufflement est néanmoins demeuré nettement moindre qu'escompté.

La direction de Forbo anticipe une modeste reprise sur la seconde moitié de l'année.(Keystone)

Le producteur de revêtements de sols et de ceintures de convoyage Forbo, qui prévoyait déjà avant l'éclatement de la pandémie un recul des ventes comme du résultat d'exploitation, n'a pas échappé à l'impact économique du coronavirus sur les six premiers mois de l'année. L'essoufflement est néanmoins demeuré nettement moindre qu'escompté.

L'érosion de 16,5% du chiffre d'affaires à 542,3 millions de francs a été plus ou moins répartie entre la principale division Flooring Systems (-11,1% à 366,2 millions) et la plus modeste Movement Systems (-16,6% à 176,1 millions).

L'excédent d'exploitation (Ebit) a été élagué de 46,8% à 41,1 millions de francs et le bénéfice net de près de moitié 31,7 millions, détaille le compte-rendu à mi-parcours diffusé mardi.

Les analystes prophétisaient des variations de plus grande ampleur encore, articulant en moyenne un chiffre d'affaires global de 522 millions, dont 347 millions dans les revêtements de sols et 169 millions dans les bandes de transport.

L'Ebit devait s'établir autour de 34 millions et le bénéfice net autour de 25 millions.
Pour peu que la pandémie relâche son étau sur les principaux marchés de l'industriel zougois et sous condition qu'il n'y ait pas de nouvelle vague, la direction anticipe une modeste reprise sur la seconde moitié de l'année. La rentabilité devrait profiter des mesures d'économies adoptées.

Pour l'heure cependant, l'entreprise ne perçoit aucun signe de rétablissement sur les importants débouchés que représentent les Etats-Unis et le Royaume-Uni, sévèrement touchés.(AWP)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...