Swiss Eldorado le logement à Taux Zéro

lundi, 25.02.2019

L’argent, l’argent, dit-on, sans lui tout est stérile. L’argent, l’argent, ne pouvant l’acquérir, peut-on s’en passer ? Diogène et Boileau vous diraient le comment et le pourquoi.

Pécub

L’argent aura pris avec le temps deux formes spirituelles. L’argent émotionnel. L’argent rationnel. Les deux se côtoient, l’un se dit honorable, l’autre se dit opportuniste. Avec les tsunamis de l’actualité un troisième argent a vu le jour, l’argent sauve-qui-peut.

La Suisse, temple ou sanctuaire, risque bien de se faire engloutir pas la vague d’argent panique qui grossit jour après jour. C’est une chance à saisir. Un promoteur immobilier génial en avait à l’époque eu l’idée. Transformer en propriétaires tous les locataires. Notre Banque Nationale s’appauvrit en achetant force Dollar, Yuan, Yen ou EURO, dans une mission d’équilibre. Ainsi s’achèche l’éponge à fric.

Et si l’on renversait définitivement et sans peur, le circuit du liquide et de la vapeur ? Vous voulez du Franc Suisse ?

Aucun problème, on vous le met à l’abri dans nos villes et nos campagnes, cependant, à chaque exercice comptable annuel vous nous lâchez un petit trois pourcents. Au vu de vos inflations récurrentes vous restez largement gagnants.

À cet argent Fédéral de remplir les pipelines de nos honorables Banques Suisses. Lesquelles en margeant largement, avec justesse et morale hypothécaires, sauront financer le logement de leurs nombreux clients. A taux zéro évidemment.

Sous la coupole à Berne, à gauche comme a droite, existent des hommes et des femmes politiques, remplis d’audace et de courage. Ils sauront voir tout le rationnel utile de ce stupide rêve d’enfant.





 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...