Avec le design thinking, la révolution créative est en marche

lundi, 04.03.2019

Jean-Marc Guscetti*

Jean-Marc Guscetti

L’agilité, l’innovation et la collaboration sont au cœur de la performance des entreprises et des institutions. Le design thinking est une nouvelle méthode de créativité basée sur l’empathie et l’intelligence collaborative. Dans ce processus, chacun peut ainsi réveiller son génie créatif pour aider à résoudre des problèmes de manière pratique et rapide tout en créant une forte valeur ajoutée pour les collaborateurs et les clients.

Le design thinking a actuellement le vent en poupe. Cette «révolution créative» qui permet de résoudre rapidement des problèmes complexes en équipe se développe dans les entreprises. A l’image des designers, il est désormais possible de créer en un temps record de nouveaux produits et services en évitant les écueils que sont les bonnes idées qui ne trouvent pas preneur.

En 1980, une innovation va radicalement changer la manière de créer. Cette année-là, Steve Jobs travaille sur «Lisa», son premier ordinateur. Sa préoccupation consiste à améliorer la souris imaginée par la célébrité de l’informatique Douglas Englebart. Pour le patron d’Apple, ce concept est cher, peu esthétique, complexe et bruyant. Il mandate la jeune société IDEO de David Kelley et Tim Brown pour élaborer la souris que Lisa mérite. Lors de cette collaboration, Steve Jobs va en permanence challenger les équipes. Grâce à ce processus itératif alternant l’empathie et la créativité des équipes à l’exigence du génie de Cupertino, la souris d’Apple voit le jour. Contrairement au concept original, elle est devenue économique, ergonomique, esthétique et silencieuse.

La naissance de cette souris est aussi celle du processus qui conduit à sa création: le design thinking.

Grâce à cette méthode originale qui s’articule autour de cinq étapes (l’empathie, la définition, l’idéation, le prototypage et le test), on peut désormais résoudre des problèmes de manière créative et répondre aux attentes des utilisateurs pour mettre sur le marché de nouveau produits et services à succès en des temps record.

Aujourd’hui, le design thinking a non seulement traversé l’Atlantique, mais il s’est aussi étendu des produits aux services, à l’organisation et aux processus, à l’aménagement d’espaces de travail, au renforcement de l’expérience client et même à la stratégie et à la prospective. Lorsqu’il faut résoudre des problèmes ou créer du nouveau et du différent, le design thinking devient une arme redoutable qui fait chaque jour de nouveaux émules.

Car les bénéfices du design thinking dépassent l’innovation. Il permet non seulement de développer la transversalité dans les entreprises constituées de nombreux silos organisationnels, de repenser au passage les styles de management en renforçant l’initiative et la confiance, mais surtout de se recentrer sur l’humain en réunissant autour d’une expérience mémorable et dans un esprit de start-up agile et performante, les collaborateurs et les clients.

Au final, le design thinking est une nouvelle approche nous permettant de nous réinventer et de créer le monde de demain. Car comme l’a dit Albert Einstein: «Le monde que nous avons créé vient de notre pensée. Il ne peut pas être changé sans changer d’abord notre manière de penser.»

* Formateur en design thinking, JMG Formation





 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...