Elite, fabricant à Aubonne, innove avec un matelas anti-ronflement

mercredi, 09.03.2016

«Je sais tout sur vous et votre activité nocturne». Le ton était détendu ce matin au Petit Déjeuner de l’Economie à Vevey. François Pugliese, à la tête d’Elite, fabricant de matelas, y était invité pour témoigner de son innovation en matière de «bien dormir».

Danielle Majani

François Pugliese propriétaire et directeur d'Elite SA.

«La literie est un produit banal qui pousse à l’inventivité si l’on veut s’en sortir sur ce marché.» Les participants au Petit Déjeuner de l’Economie à Vevey étaient nombreux ce matin venus écouter la stratégie d’adaptation de François Pugliese sur le marché de la literie. Un évènement à l’initiative de Promove, association de promotion économique de la région Riveria – Lavaux.

La différenciation par le prix n’a pas été une stratégie possible pour François Pugliese lors de sa reprise d’Elite en 2006: la concurrence étrangère est nécessairement meilleure marché quand on produit à Aubonne (Vaud). Quant aux clients hôteliers, éprouvés par la chute du taux d’occupation, ils n’ont plus les moyens d’acheter des matelas chers.

D’où l’idée de vendre du «bien dormir». «Elite veut monitorer de manière non intrusive le sommeil de ses clients.» D’abord, mettre au point un matelas connecté capable de mesurer le rythme cardiaque, la température et la respiration du dormeur.

Avec l’objectif d’apporter une réponse mécanique en cas de besoin (relever sa tête, l’amener à changer de position,…). Le lit anti-ronflement n’est pas encore commercialisé mais il est à l’étude et déjà populaire au vu de l’engouement de l’auditoire.


 
 

 


...