Dans la crypto nation suisse, Genève est en pole position pour les ICO

lundi, 04.06.2018

Selon Antonio Gambardella, le directeur de la Fongit, cette offre basée sur la technologie blockchain démocratisera la levée de fond. Deux ICO seront pilotées à Genève dans les six prochains mois.

Elsa Floret

Antonio Gambardella dirige la Fongit depuis 2014.

Si l’acronyme ICO (Initial Coin Offering) est de plus en plus fréquemment utilisé par la communauté internationale d’entrepreneurs et d’investisseurs, il reste néanmoins intimement lié aux crypto-monnaies. Or, l’écosystème ICO évolue très vite et les plateformes de levée de fonds, basées sur la...






 
 

AGEFI


 

 




...