Précurseur, le canton de Schaffhouse lance l'identité numérique

mercredi, 06.06.2018

Après une phase-pilote, le canton de Schaffhouse introduit définitivement l'identification électronique. Une première pour un canton.

Les habitants pourront remplir des formulaires et régler des questions administratives en ligne. (pixabay)

Schaffhouse devient le premier canton à introduire une identité numérique pour ses habitants. Ces derniers pourront ainsi remplir des formulaires et régler des questions administratives en ligne.

Après une phase-pilote de quatre mois, le canton de Schaffhouse introduit définitivement l'identification électronique, annonce-t-il mercredi. Appelé "eID+ schaffhousoise", cet outil donne accès, avec l'aide d'un smartphone, à différentes prestations électroniques de l'administration cantonale, sans nom d'utilisateur ni de mot de passe supplémentaire.

Attractivité économique

Le canton y voit un avantage pour son attractivité économique. Le nombre de services disponibles à travers l'eID+ est donc appelé à augmenter. Le projet de loi fédérale sur l'identification électronique, proposé la semaine dernière par le Conseil fédéral, permettra de développer ces prestations.

L'utilisation définitive de l'eID+ par des entreprises désireuses de régler leurs démarches administratives constitue l'une des prochaines étapes de mise en oeuvre. Elle a été testée durant la phase-pilote.

La toute première étape permettant d'accéder aux nouveaux services numériques reste toutefois analogue. Il faut aller présenter ses papiers d'identité à l'administration, une fois pour toutes.

Ville de Zoug aussi à la pointe

Il y a un an, la ville de Zoug était devenue la première commune de Suisse à proposer à ses habitants de créer leur propre identité numérique. La phase-test menée l'automne dernier s'est avérée positive. Des analyses sont toutefois encore en cours. (ats)






 
 

AGEFI


 

 




...