L'incubateur Neode étend ses missions pour devenir Microcity

lundi, 04.06.2018

L'incubateur neuchâtelois Neode va étendre ses missions pour devenir Microcity SA, une structure offrant un accès privilégié à l'ensemble des outils d'appui à l'innovation. Une augmentation de capital est envisagée. L'EPFL pourrait devenir actionnaire.

"Si une hausse de capital est décidée, l'Etat y participera, car il veut pouvoir renforcer les bases de Microcity".(keystone)

"Microcity est actuellement davantage connu comme bâtiment que comme pôle d'innovation dédié aux micro-nanotechnologies", a déclaré lundi à Neuchâtel devant la presse Nicolas Wavre, président du conseil d'administration de Neode. Pourtant, il fait partie du hub de Suisse occidentale de l'initiative Switzerland Innovation.

Pour répondre aux attentes de ce projet, le canton de Neuchâtel a dû mettre en place une nouvelle structure opérationnelle. "Comme nous ne voulions pas créer une nouvelle structure, nous nous sommes approchés de Neode, qui combine un ancrage cantonal fort, une longue expérience et qui offre déjà de nombreuses prestations", a ajouté Jean-Nat Karakash, chef du Département de l'économie et de l'action sociale.

"La nouvelle structure pourra fonctionner sans que l'Etat doive payer un budget plus élevé", a précisé Jean-Nat Karakash. Certaines tâches de l'Etat seront toutefois transférées dans cette structure pour qu'elle "puisse prendre une nouvelle dimension".

Hausse du capital

"Une augmentation de capital est envisagée mais pas nécessaire", a expliqué Nicolas Wavre. Ce serait l'occasion de faire entrer d'autres actionnaires, comme l'EPFL avec lequel des discussions sont en cours.

"Si une hausse de capital est décidée, l'Etat y participera, car il veut pouvoir renforcer les bases de Microcity", a ajouté le chef du département. Le capital-actions de Neode est actuellement de 500'000 francs et il pourrait être doublé.(awp)






 
 

AGEFI


 

 




...