PwC écope d'une amende de 6,5 millions de livres

mercredi, 13.06.2018

Le régulateur britannique en matière d'audit inflige une amende de plus de 6 millions de livres à PwC pour "défaillances" dans l'examen des comptes.

L'audit de PwC sur BHS était intervenu juste avant que l'enseigne soit vendue en 2015. (keystone)

Le cabinet d'audit PwC a écopé d'une amende de 6,5 millions de livres pour des défaillances dans l'examen des comptes de 2014 de la chaîne de grands magasins BHS un peu avant sa faillite, a annoncé le régulateur britannique en matière d'audit, le Financial Reporting Council (FRC), qui a dévoilé mercredi soir dans un communiqué sa décision qui est la plus lourde jamais infligée.

Le FRC avait au départ décidé d'infliger une amende de 10 millions de livres à PricewaterhouseCoopers (PwC) qui a admis une faute professionnelle et préféré conclure un accord avec le régulateur lui permettant de réduire la somme à 6,5 millions.

Un associé de PwC, Steve Denison, qui a également admis son erreur, a quant à lui écopé de 325.000 livres d'amendes et une interdiction de réaliser des audits pendant 15 ans.

"Nous reconnaissons et acceptons les sérieux dysfonctionnements dans cet audit. Nous sommes désolés que notre travail n'ait pas été à la hauteur des normes de la profession", souligne dans un communiqué distinct PwC.

"Même si ces défaillances n'ont pas contribué à la faillite de BHS plus d'un an plus tard, elles ont été sérieuses", complète-t-il.

L'audit de PwC sur BHS était intervenu juste avant que l'enseigne soit vendue en 2015 pour une livre symbolique à l'homme d'affaires controversé Dominic Chappell, sans expérience dans le commerce de détail.

L'année suivante, en juin 2016, BHS s'est effondré et a fermé ses portes après 88 ans d'activité, croulant sous une dette de 1,3 milliard de livres (1,45 milliard d'euros). Plus de 10.000 employés ont perdu leur poste. (awp)






 
 

AGEFI


 

 




...