Leclanché veut jouer un rôle clé dans la transition

mercredi, 06.06.2018

Stockage d’énergie. Avec un investissement supplémentaire de 20 millions, le groupe peut se concentrer sur sa stratégie.

Christian Affolter

Le CEO de Leclanché Anil Strivastava peut se concentrer sur l’opérationnel pour la première fois depuis son arrivée en juin 2014. Cela ne va pas de soi après une année 2017 très difficile. Les ressources financières accordées cette année par son actionnaire principal lui permettent d’envisager les prochaines étapes du développement de la société yverdonnoise. Celles-ci incluent aussi des acquisitions ou des co-entreprises. De nouveaux contrats prometteurs sont déjà en cours de négociation. Ils devraient notamment fournir une nouvelle preuve de la performance supérieure des systèmes de stockage d’énergie de Leclanché. Ils se distinguent non pas tant en termes de capacité, mais surtout au niveau du nombre de cycles de charge/recharge.

Un critère d’autant plus important que les nouveaux rôles que prendra le stockage dans le cadre de la transition énergétique impliquent une utilisation intense. Que ce soit pour stabiliser des réseaux électriques subissant notamment les fluctuations des nouvelles énergies renouvelables ou pour stocker la production nocturne. Leclanché vise ces profils-là déjà aujourd’hui, par exemple dans des bus électriques qui roulent 17 heures par jour.






 
 

AGEFI


 

 




...