Landis+Gyr a réalisé un exercice décent

mercredi, 06.06.2018

énergie. Le cash-flow libre a progressé sensiblement en 2017 (clos à fin mars). Important potentiel à exploiter.

Philippe Rey

Le groupe de comptage intelligent et de gestion efficace de réseau d’électricité, Landis+Gyr, a réalisé un meilleur résultat lors de l’année fiscale 2018 (clos à fin mars) que ce qui était craint par le marché. Son cash-flow libre s’est en effet établi à 87,5 millions de dollars, en hausse de 64,7% par rapport à l’exercice précédent.Le chiffre d’affaires net a augmenté de 4,7% à 1,738 milliard de dollars (+2,6% à taux de change constants).

Landis+Gyr prévoit un free cash-flow entre 95 et 105 millions de dollars en 2018 ainsi qu’une croissance de 3% à 6% environ des ventes. Un dividende de 2,30 francs par action sera proposé aux actionnaires au titre de l’exercice écoulé. Le dividende représentera au moins 75% du cash-flow libre l’an prochain.

Landis+Gyr est confronté à un problème d’approvisionnement de composants qui a atténué le chiffre d’affaires au deuxième semestre. Cela risque encore d’être le cas au premier semestre de l’année en cours. Le groupe basé à Zoug doit encore améliorer son résultat brut d’exploitation (EBITDA) ajusté dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) et en Asie Pacifique.  Pour l’heure, seule la région Amériques (à l’inclusion du Japon), hautement rentable, rapporte de l’argent à Landis+Gyr. Pourtant, le potentiel demeure considérable en Europe, où les incitations manquent toujours, et en Asie Pacifique dont l’Australie.






 
 

AGEFI


 

 




...