Burckhardt Compression: la marge se révèle très haute dans la division services

mardi, 05.06.2018

Grâce à sa division services, Burckhardt Compression a réalisé en 2017 un bénéfice d’exploitation de 41,7 millions de francs (47,7 millions en 2016). Le marché des systèmes de compression demeure pour le moment un marché d’acheteurs à l’avantage de ces derniers ce qui se reflète par une pression sur les marges. La reprise du marché US se révèle plus lente que prévu, ce qui s’est traduit l’an dernier par une marge brute de 7,1% (9,9%), cependant que les services ont atteint une marge brute de 46,6% (49,4%). La perte d’exploitation de l’unité d’affaires systèmes s’est élevée à 9 millions

(-1,5 million en 2016). BC dispose aujourd’hui d’une organisation globale pour ses deux divisions (Systems Division et Services Division), avec en particulier des centres de service sur les différents continents. Ses segments de marché se composent du pétrole et gaz en amont, des raffineries, des gaz industriels, du transport et stockage de gaz ainsi que de l’industrie chimique et pétrochimique. A l’instar de Bobst, BC se positionne aussi comme une référence dans son industrie qui est cyclique. BC, qui est entièrement focalisé sur les compresseurs contrairements à ses concurrents, a mis les bouchées doubles ces dernières années avec son activité de services. Ses commandes concernant la division services ont crû en 2017 de 5,7% à 205,4 millions, dont 20% sont relatifs à d’autres marques que BC. La division systèmes n’est pas demeurée en reste avec une hausse de 14,0% à 319,8 millions de francs, du fait de commandes de la pétrochimie, du transport & stockage de gaz et des raffineries. La valeur boursière dépasse 1,25 milliard de francs. BC a généré un cash-flow libre (free cash-flow) d’environ 30 millions de francs en moyenne lors des deux dernières années. – (PR)   






 
 

AGEFI


 

 




...