Un robot chef d'orchestre suisse a dirigé son 1er concert en Italie

jeudi, 14.09.2017

YuMi, robot conçu par la société suisse ABB, a mené le ténor Andrea Bocelli et l'orchestre philharmonique de Lucca à la baguette, lors du 1er festival international de la robotique.

La performance du robot a duré six minutes. Elle a nécessité plus de 17 heures d'entraînement.(Keystone)

Pour les derniers jours du Festival international de la robotique se tenant à Pise en Italie, la société ABB, spécialisée dans la robotique, s'est associée à l'orchestre philharmonique de Lucca pour un évènement atypique: remplacer un chef d'orchestre par un robot.

Alors que le ténor italien Andrea Bocelli chantait 'La donna e mobile' (La dame est inconstante) de l'opéra Rigoletto de Giuseppe Verdi, le robot suisse YuMi a été programmé pour imiter les mouvements du réalisateur de l'Orchestre Philarmonique de Lucca, Andrea Colombini.

YuMi a dirigé à l'aide de ses deux bras mécaniques, dont l'un remuait la baguette, l’orchestre philharmonique de Lucca, accompagné de la soprano Maria Luigia Borsi et du ténor italien Andrea Bocelli au théâtre Verdi. La performance qui a duré six minutes, a nécessité plus de 17 heures d'entraînement.

YuMi n'est pas le premier robot chef d'orchestre, mais il est le plus sophistiqué. En 2008, le robot japonais Asimo, développé par Honda, avait dirigé l'orchestre symphonique de Detroit.

Sans coeur, ni âme, les robots ne seront jamais capable d'égaler l'émotion d'un véritable chef d'orchestre selon Andrea Colombini. L'improvisation n'est pas dans leur coup de baguette.

 

 


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...