Wizz Air vise le million de passagers en Suisse à l'horizon 2021

lundi, 13.08.2018

En 2017, Wizz Air a transporté un demi-million de passagers vers et depuis la Suisse. La compagnie aérienne vise le double à l'horizon 2021.

A l'heure actuelle, Wizz Air dessert 17 destinations depuis les aéroports de Genève et de Bâle.

La compagnie aérienne Wizz Air entend franchir la barre du million de passagers transportés sur ses vols vers et depuis la Suisse au cours des trois prochaines années. "En effet, des milliers de migrants résident désormais en Suisse (...) et beaucoup de Suisses volent avec nous en Europe de l'Est pour leurs vacances", affirme depuis les colonnes de Schweiz am Wochenende Jószef Váradi, directeur général (CEO) du transporteur hongrois à bas coûts.

A l'heure actuelle, Wizz Air dessert 17 destinations depuis les aéroports de Genève et de Bâle. En 2017, la compagnie a transporté un demi-million de passagers vers et depuis la Suisse, sur un total de 28,3 millions. Au niveau européen, cela la place au 5e rang des compagnies low cost, derrière Ryanair (120 millions), Easyjet (81), Norwegian (33,1) et Vueling (29).

Son patron ne tarit pas d'éloges sur l'EuroAirport qu'il considère "le plus raisonnable de Suisse, en termes de structure de coûts". Le dirigeant veut y étendre son offre et lancer de nouvelles liaisons, après déjà y avoir étoffée d'un tiers ses capacités l'année dernière.

S'il estime "résolument élevés" les prix pratiqués par l'aéroport de Genève, il ne ménage pas ses critiques par rapport à celui de Zurich, à qui il prête en outre des velléités protectionnistes en faveur de sa compagnie phare Swiss. "C'était aussi le cas à Francfort ou à Vienne, où les dirigeants se sont montrés obtus pendant des années", avant de s'ouvrir aux compagnies low cost.

"Zurich est un des aéroports les plus chers en Europe, et nous avons nos principes en matière de coûts", lance M. Váradi. Des discussions ont bien eu lieu avec l'exploitant du premier aéroport national, mais sans succès jusqu'ici. Le dirigeant appelle de ses voeux que "l'aéroport de Zurich reconnaisse un jour l'efficience" de Wizz Air.

Wizz Air, dont les opérations sont basées à Budapest, dispose depuis 2010 d'un bureau à Genève, d'où la compagnie espère étoffer son réseau en Europe occidentale. Le CEO évoque également des avantages fiscaux, qui ont fait pencher la balance vers la cité de Calvin.

La flotte de la compagnie, surnommée la "Panthère rose" du fait de la robe de ses appareils, a récemment franchi le cap des 100 unités et emploie quelque 4000 personnes. Wizz Air opère dans 44 pays. Son patron vise - et ce n'est pas une plaisanterie - les 100 millions de passagers et 300 appareils d'ici une dizaine d'années. (ats)






 
 

AGEFI



...