Wall Street ouvre en légère hausse

mercredi, 19.07.2017

Wall Street, proche de sommets, a débuté la séance dans le vert mercredi après une nouvelle salve de résultats d'entreprises et un indicateur meilleur que prévu sur l'immobilier: le Dow Jones prenait 0,08% et le Nasdaq 0,41%

Vers 16 heures, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average avançait de 16,74 points à 21.591,47 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, montait de 25,84 points à 6.370,15 points, après déjà huit séances consécutives de hausse. L'indice élargi S&P 500 gagnait 0,27%, ou 6,63 points, à 2.467,24 points.

La Bourse de New York avait clôturé sur une note contrastée mardi après des résultats trimestriels disparates et l'échec de la réforme de la santé promise par Donald Trump: le Nasdaq (+0,47%) et le S&P 500 (+0,06%) ont fini à des niveaux record tandis que le Dow Jones (-0,25%) a été plombé par Goldman Sachs.

Le marché des actions "gagne du terrain avec l'accélération de la saison des résultats, au centre de l'attention avant les réunions (jeudi) sur les politiques monétaires japonaise et européenne", relèvent les analystes de Charles Schwab.

Parmi les grands noms de la cote à publier leurs chiffres trimestriels, la banque d'affaires Morgan Stanley a dépassé les attentes et fait mieux que ses concurrentes dans l'activité de courtage. Son titre grimpait de 3,01% à 46,50 dollars.

Le groupe informatique IBM, qui a vu son chiffre d'affaires baisser pour le 21e trimestre consécutif, tout en affichant des bénéfices meilleurs que prévu, reculait de 4,08% à 147,72 dollars, freinant l'avancée du Dow Jones.

United Continental, qui a annoncé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, chutait de 4,04% à 75,71 dollars. Le transporteur est resté prudent pour le troisième trimestre, indiquant que le revenu par passager par siège disponible et par mile parcouru, un des indicateurs de la rentabilité d'une compagnie aérienne, devrait soit augmenter de 1% soit diminuer de 1%.

Du côté des indicateurs, les mises en chantier de logements ont vivement rebondi en juin aux Etats-Unis et dépassé les attentes des analystes, selon des données publiées par le département du Commerce: elles se sont établies à 1,215 million en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, leur plus haut niveau en quatre mois.

Fusion entre Scripps et Discovery?

Plusieurs opérations de fusions-acquisitions marquaient également la séance.

Scripps Networks Interactive s'envolait de 16,07% à 77,79 dollars et Discovery Communications de 4,88% à 27,32 dollars. Selon le Wall Street Journal, les deux groupes de médias ont engagé des discussions sur une possible fusion.

L'opérateur d'antennes de télécommunication Crown Castle International, qui va racheter Lightower pour 7,1 milliards de dollars en espèces, lâchait 2,76% à 93,97 dollars.

Le cigarettier Reynolds prenait 0,76% à 65,50 dollars alors que ses actionnaires doivent se prononcer dans la journée sur son rachat par le groupe britannique British American Tobacco (BAT).

Le groupe d'agroalimentaire McCormick, qui a acquis pour 4,2 milliards de dollars auprès de l'entreprise britannique Reckitt Benckiser plusieurs marques de sauces dont French's (moutardes et ketchup), Frank's RedHot (sauces piquantes) et Cattlemen's (sauces barbecue), plongeait de 5,19% à 92,10 dollars.

Le marché obligataire évoluait sur une note contrastée. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans, qui évolue à l'inverse du prix des obligations, montait à 2,264% contre 2,259% mardi soir, et celui des bons à 30 ans était stable à 2,846%. (awp)


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...