Wall Street termine en forte hausse

vendredi, 30.03.2018

Wall Street a fortement progressé jeudi à la clôture, les valeurs technologiques se reprenant après avoir fait les montagnes russes tout au long de cette semaine écourtée par un jour férié vendredi.

Les trois indices se sont affichés en hausse à l'issue d'une semaine agitée à Wall Street. (Keystone)

Selon des résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 1,07% ou 254,69 points, à 24.103,11 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a pris 1,64%, ou 114,22 points, à 7.063,45 points.

L'indice élargi S&P 500 a avancé de 1,38%, ou 35,87 points, à 2.640,87 points.

Ces trois indices se sont affichés en hausse à l'issue d'une semaine agitée à Wall Street, les marchés étant fermés vendredi en raison d'un jour férié.

"Les valeurs de la tech ont fortement reculé lors des deux précédentes séances, elles se reprennent logiquement bien qu'il est encore trop tôt pour déterminer s'il s'agit d'un rebond technique où d'une reprise plus pérenne", a noté Nate Thooft de Manulife Asset Management.

Celles regroupées au sein du sous-indice technologique du S&P 500 ont avancé de 2,17% et présentent une progression hebdomadaire de 1,71%.

Même Amazon, fortement chahutée mercredi et jeudi en raison de rumeurs puis de commentaires virulents de Donald Trump a fini en hausse de 1,11% jeudi.

Alphabet (maison-mère de Google, +3,18%), Netflix (+3,35%), Twitter (+1,97%) ont profité de ce retour de la tech.

La séance de jeudi a également clôturé le premier trimestre à Wall Street, où le Dow Jones et le S&P 500 ont affiché leur premier recul sur les dix derniers trimestres mais où le Nasdaq a réussi à présenter un septième trimestre consécutif de hausse.

Facebook rebondit

L'optimisme de jeudi a également été favorisé par des indicateurs économiques plutôt bons.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis sont ainsi tombées à leur plus bas niveau en 45 ans, et les revenus des ménages ont augmenté plus vite (+0,4%) que leurs dépenses (+0,2%) en février.

Le moral des ménages a quant à lui été en hausse en mars.

L'activité économique dans la région de Chicago a en revanche ralenti sa progression pour le même mois, contrairement aux attentes des analystes.

Après avoir déjà fortement progressé lors des précédentes séances sous l'effet des craintes à la Bourse, le marché obligataire continuait son avancée: le taux de rendement des bons du Trésor à 10 ans baissait à 2,738% contre 2,781% mercredi soir et celui à 30 ans à 2,974% contre 3,021% la veille.

Le taux à 10 ans a ainsi retrouvé son niveau d'il y a quasiment deux mois.

Parmi les valeurs du jour, Facebook (+4,42% à 159,79 dollars) a repris quelques forces après avoir très lourdement chuté lors des deux dernières semaines à la suite du scandale Cambridge Analytica concernant l'utilisation indue de données sur le réseau social. Le cours a avancé jeudi malgré une prise de parole plutôt critique la veille du patron d'Apple, Tim Cook.

Le fabricant et distributeur de boissons alcoolisées Constellation Brands a progressé (+3,37% à 227,92 dollars) après avoir publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Tesla s'est un peu repris (+3,24%) après avoir chuté de 7,7% la veille et de presque 28% sur un mois, le constructeur traversant une passe difficile marquée par les doutes des investisseurs sur son avenir et un accident mortel impliquant un de ses véhicules. (awp)






 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01




...