RFFA: des stratégies cantonales divergentes pour attirer de nouvelles entreprises

mercredi, 10.04.2019

Votation du 19 mai. La réforme fiscale redistribue les cartes de la concurrence intercantonale.

Maude Bonvin

«Avec les réductions envisagées, la plupart des sites suisses conserveront leur attrait fiscal à l’avenir également, des taux compris entre 12% et 14% étant jugés intéressants en comparaison internationale», estime l'expert du Credit Suisse, Jan Schüpbach.

Avec un impôt sur le bénéfice à 12%, Zoug resterait en tête des régions les plus alléchantes pour les sociétés, si la réforme fiscale couplée au financement de l’AVS (RFFA) est adoptée par le peuple le 19 mai. «Avec l’abaissement de l’impôt à 13,04%, Bâle-Ville enregistrerait la plus forte...






 
 

AGEFI



...