Volvo Cars enregistre des ventes record

jeudi, 04.01.2018

Volvo a vendu 571.577 voitures en 2017, grâce au succès des véhicules des séries 90 et XC60, son nouveau SUV haut de gamme présenté au salon de Genève en mars dernier. Il s'agit d'un nombre record pour la quatrième année consécutive.

Volvo a vendu 571.577 voitures sur l'année, grâce au succès des véhicules des séries 90 et XC60, son nouveau SUV haut de gamme présenté au salon de Genève en mars dernier. Il s'agit d'un nombre record pour la quatrième année consécutive.

Le constructeur automobile suédois Volvo Cars, propriété du Chinois Geely, a annoncé jeudi avoir enregistré des nouvelles ventes record en 2017, grâce principalement à une expansion réussie en Chine.

"Volvo Cars [...] a enregistré des ventes record en 2017, les ventes mondiales ayant augmenté de 7% par rapport à 2016", s'est félicité le groupe dans un communiqué.
Volvo a vendu 571.577 voitures sur l'année, grâce au succès des véhicules des séries 90 et XC60, son nouveau SUV haut de gamme présenté au salon de Genève en mars dernier. Il s'agit d'un nombre record pour la quatrième année consécutive.

Les ventes ont progressé de 20,9% dans la région Asie-Pacifique, avec une progression accrue sur le marché chinois où le constructeur suédois a placé 114.410 véhicules en 2017, chiffre en hausse de 25,8%.

La région Europe - Afrique Moyen-Orient, tirée par la Suède, l'Allemagne et le Royaume-Uni, reste le premier marché régional du constructeur où les ventes ont progressé de 3,3% et 320.988 véhicules vendus.

Le point noir reste les États-Unis, qui étaient encore le premier marché national de Volvo en 2013, et où les ventes de la marque ont reculé de 1,5% en 2017, alors qu'elles sont globalement en progression sur le continent américain de seulement 0,7% sur l'année.
Volvo Cars a annoncé début juillet qu'il ne lancerait plus que des modèles électriques ou hybrides à compter de 2019, promettant la "fin historique" des véhicules équipés seulement d'un moteur à combustion.

Le groupe de Göteborg est le premier grand constructeur à prévoir d'électrifier tous ses modèles et à se fixer une feuille de route pour l'abandon progressif du moteur à combustion interne, un siècle et demi après son invention.

Depuis son rachat par le chinois Geely à Ford en 2010, Volvo Cars a connu un redressement spectaculaire et est devenu très rentable. Ses résultats annuels seront publiés le 8 février.

Fin décembre, Geely est aussi devenu le premier actionnaire d'AB Volvo (Volvo Trucks, Mack, Renault Trucks, Penta), numéro deux mondial des poids lourds, après l'annonce du rachat des parts du fonds Cevian Capital d'une valeur estimée à 2,7 milliards d'euros.
Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé. Selon une source proche du dossier citée par le quotidien de référence Dagens Nyheter, Geely aurait signé un chèque de 3,2 milliards d'euros.(awp)



 
 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01

Testez notre nouvelle App smartphone




...