Croissance tous azimuts pour Vaudoise en 2018

mercredi, 27.03.2019

Vaudoise Assurances a enregistré une progression de ses recettes dans ses deux principaux segments. Les primes ont notamment connu une envolée dans le domaine de l'assurance-vie. Le bénéfice net s'inscrit en hausse, ce qui pousse le conseil d'administration à relever le dividende.

Le bon résultat opérationnel s'explique par une croissance dans toutes les branches d'assurances.(Keystone)

Les primes brutes ont atteint l'année dernière 1,14 milliard de francs, en hausse de 4,9% sur un an, indique mercredi Vaudoise. Pour le domaine non-vie, elle se sont étoffées de 3,3% à 904 millions. La progression s'est élevée à 7,3% pour l'assurance-vie, à 220 millions.

"Nous réalisons un excellent résultat opérationnel qui s'explique par une croissance dans pratiquement toutes les branches d'assurances, une sinistralité bien maîtrisée et des résultats de placement favorables", affirme Philippe Hebeisen, directeur général, cité dans le communiqué.

Le ratio combiné non-vie, soit le rapport entre les sinistres et les dépenses, a été amélioré de 1,8 point de pourcentage, à 92,1%. Les frais généraux ont gonflé de 3,3% à 243 millions.
Le groupe vaudois a dégagé un bénéfice de 125,7 millions de francs, ce qui représente une augmentation de 4,1% en rythme annuel.

La prochaine assemblée générale devra se prononcer sur un relèvement du dividende. Vaudoise propose de distribuer 0,25 franc par action A, soit 5 centimes de plus qu'au titre de 2017. Pour la nominative B, une rémunération de 13 francs par unité (+1 franc) sera soumise aux actionnaires.

Vaudoise Générale redistribuera pour sa part 38 millions de francs à ses clients, précise le communiqué.

Pour 2019, la direction table sur une "croissance de ses portefeuille dans les affaires non-vie", sans toutefois s'aventurer sur le terrain des prévisions chiffrées.(awp)






 
 

AGEFI



...