Valiant mieux armé que Raiffeisen contre une crise immobilière

mercredi, 22.08.2018

Les groupe bancaires Valiant et Clientis sont les mieux armées pour faire face à une crise de l'immobilier en Suisse selon Moody's. Raiffeisen arrive en troisième position.

L'agence de notation est arrivée à la conclusion que Clientis, Valiant et Raiffeisen pourraient amortir un choc causé par une envolée des prix. (keystone)

L'agence de notation Moody's considère les groupes bancaires Valiant et Clientis comme les mieux armées pour faire face à une crise de l'immobilier en Suisse. Ces établissements régionaux dépassent ainsi la troisième banque du pays, Raiffeisen, qui dispose de fonds propres inférieurs et d'un portefeuille de crédits de moins bonne qualité.

Moody a profité de la publication mercredi d'un rapport sur le marché immobilier helvétique pour tester la résilience des trois banques susmentionnées, dans un contexte de hausse des prix. L'agence de notation est arrivée à la conclusion que Clientis, Valiant et Raiffeisen pourraient amortir un choc causé par une envolée des prix.

Les réserves de Raiffeisen, l'un des cinq établissements systémiques de Suisse, sont toutefois les moins fournies du lot. Clientis et Valiant présentent des ratios de fonds propres réglementaires supérieurs aux exigences minimales, respectivement de 6,7 et 4,2 points de pourcentage. La troisième banque du pays ne dépasse ce seuil que de 1,8 point.

La situation est analogue pour le portefeuille de crédits, dont la proportion de prêts potentiellement problématiques est réduite. Par rapport à ses concurrents, Raiffeisen dispose de moyens inférieurs pour éponger d'éventuelles pertes.

Chez la coopérative saint-galloise, la couverture des "prêts non performants", soit des créances douteuses, n'est que de 27%, contre 72% et 51% respectivement pour Clientis et Valiant. La moyenne suisse s'élève à 50%. (awp)






 
 

AGEFI



...