Une start-up vaudoise veut uberiser les réservations des blocs opératoires

Mercredi, 18 juillet 2018 // Matteo Ianni

La start-up resot.care va lancer une plateforme de mise en relation entre les différents intervenants professionnels du domaine médical. L’objectif est de simplifier les réservations d’interventions chirurgicales ambulatoires, stationnaires et privées. Une innovation de taille dans le milieu hospitalier.

La question des délais d’attente pour les interventions chirurgicales non urgentes soulève des controverses et s’avère parfois déroutante.  Aujourd'hui, des personnes souffrantes sont obligées d'attendre plusieurs mois pour une opération. Comment en est-on arrivé à un tel engorgement? Les...

SGS est en ligne avec son plan stratégique 2020

Mercredi, 18 juillet 2018 // Elsa Floret

Pour ses acquisitions le leader mondial de l’inspection - dont les résultats semestriels sont en hausse - met le focus sur l’Asie du Nord-Est et l’Amérique du Nord.

Lors de la présentation de ses résultats semi-annuels devant les médias mercredi depuis son quartier général genevois, la SGS renouvelle ses perspectives 2018, ainsi que ses objectifs stratégiques de croissance 2020. Les résultats sont en hausse. En ce qui concerne l’accélération du programme d’acquisitions du leader...

Temenos poursuit sa croissance tous azimuts au 2e trimestre

Mercredi, 18 juillet 2018

Le chiffre d'affaires de Temenos s'est élevé à 204 millions de dollars, en hausse de 17% sur un an.

Temenos a annoncé mercredi des résultats extrêmement solides au 2e trimestre. Aussi bien le chiffre d'affaires que le résultat opérationnel (Ebit) et les recettes tirées des licences sont en nette hausse et bien supérieurs aux attentes des analystes. Le chiffre d'affaires du développeur genevois de logiciels bancaires s'est...

L'aéroport de Genève teste des nouveaux scanners à bagages à main

lundi, 09.07.2018

L'aéroport de Genève se dote de deux scanners capables de contrôler près du double de passagers à l'heure.

Le nouveau scanner peut contrôler plus de 200 passagers à l'heure contre 120 au maximum aujourd'hui. (keystone)

Deux scanners à bagages à main de la dernière génération ont été installés dimanche dernier à l'aéroport de Genève. Une première mondiale. Leur plus? Les passagers peuvent laisser ordinateurs et liquides dans leur valise avant de la déposer sur le tapis roulant, rapporte Le Matin Dimanche.

Le gain de temps est précieux: l'engin peut contrôler près du double de passagers (plus de 200 contre 120 au maximum aujourd'hui) à l'heure. Quant aux cinq opérateurs X-ray, ils ont désormais accès à des images en 3D.

Cette nouveauté permet de retourner l'image de la valise dans tous les sens. L'opérateur peut même isoler un objet pour l'analyser plus en détail. Le logiciel colore les matériaux selon leur composition et fournit la taille et le poids de l'élément. (ats)






 
 

AGEFI


 

 



...