Kering restructure ses activités, 150 postes supprimés au Tessin

mardi, 09.10.2018

Une plateforme logistique du groupe Kering au Tessin va délocaliser vers l'Italie quelque 150 postes.

Luxury Goods International (LGI) est basée à Candempino, au Tessin. (Google maps)

Luxury Goods International (LGI), la plateforme logistique du groupe Kering, basée à Candempino, au Tessin, entend délocaliser vers l'Italie quelque 150 postes sur les 900 qu'elle compte dans le canton italophone. Le géant français du luxe explique que sa décision s'inscrit dans un vaste projet de restructuration qui remonte "aux premiers mois de 2017".

"En sa qualité de leader international du secteur du luxe, le groupe Kering ajuste en continu ses modèles opérationnels pour adopter des structures toujours plus modernes et flexibles", assure-t-il dans un communiqué, insistant sur le fait qu'aucune réduction de personnel n'est prévue et que LGI continuera d'employer près de 800 personnes au Tessin.

Tous les collaborateurs concernées se sont vu offrir un transfert à Milan, Novare ou Florence à des conditions salariales analogues, pouvait-on lire mardi sur le site de la RSI. Selon la chaîne publique, sur les 150 emplois administratifs touchés, entre 30 et 40 seraient occupés par des travailleurs résidents.

Dans son communiqué, Kering assure vouloir affronter cette transformation "comme toujours de manière éthique et professionnelle". Une période de consultation a été ouverte et devrait durer jusqu'à début novembre, a indiqué au micro de la RSI Giovanni Scolari, secrétaire régional du syndicat OCST.

Présent au Tessin depuis une vingtaine d'années dans un premier temps avec Gucci comme raison sociale, LGI s'est par la suite affirmé comme le pôle logistique pour différentes marques appartenant au groupe Kering. Selon la RSI, l'entreprise génère un chiffre d'affaires avoisinant le milliard de francs et serait le premier contribuable du canton. (ats)






 
 

AGEFI



...