Lafargeholcim: le patron n'exclut pas de nouvelles acquisitions

lundi, 09.09.2019

"Une grosse opération pourrait être menée à bien, mais je ne ferais aucun compromis. Nous conserverons un bilan sain", a précisé Jan Jenisch, le directeur général de Lafargeholcim.

Du propre aveu du directeur général Jan Jensich, Lafargeholcim a frisé une dégradation de sa note de crédit.(Keystone)

Le mastodonte des matériaux de construction Lafargeholcim peut à nouveau lorgner sur d'éventuelles acquisitions, après avoir ramené son endettement à un niveau raisonnable, selon des propos du patron Jan Jenisch recueillis par l'agence Bloomberg.

"Une grosse opération pourrait être menée à bien, mais je ne ferais aucun compromis. Nous conserverons un bilan sain", a précisé le directeur général. De son propre aveu, le groupe helvético-hexagonal a frisé une dégradation de sa note de crédit et n'entend plus descendre en deçà d'un ratio d'endettement de deux fois son excédent brut d'exploitation (Ebitda).

Interrogé sur un éventuel intérêt pour les activités dans la chimie de la construction mises en vente par l'allemand BASF, M. Jenisch n'a pas souhaité s'avancer sur des déclarations concrètes. Pour autant, il a estimé que ces activités pourraient s'intégrer au sein de l'unité "Solutions et produits" et que le prix réclamait ne constituait pas un obstacle rédhibitoire.(awp)






 
 

AGEFI




...