Les nouvelles réactions Facebook ont la cote

mardi, 10.07.2018

Une étude s'est penchée sur l'utilisation des nouveaux émoticônes de Facebook à travers le monde. Le Mexique est le plus grand fan de ces réactions. La Corée du Sud et la France sont les pays les plus énervés.

SG

Les nouveaux émoticônes de Facebook ont trouvé leur public.

Quintly, une société d’analyse des médias sociaux, a passé en revue quelque 44 millions de messages sur Facebook provenant de 218.289 marques de tous les pays du monde. Le but: analyser l’utilisation des nouvelles réactions, proposées sur le réseau social depuis début 2016. L’étude porte sur quatre mois, du 1er janvier au 30 avril 2018.

Dans un premier temps, l’analyse révèle que la série de nouveaux émoticônes n’a pas trouvé beaucoup d’adeptes. Les internautes restant attachés à l’originel bouton «"J’aime". En avril 2016, seuls 2,4% des interactions étaient soit un "J’adore", "Haha", "Wouah", "Triste" ou "Grrr". Mais deux ans plus tard, les habitudes ont évolué.

L'utilisation de nouvelles réactions représente désormais 12,8% de toutes les interactions, entraînant une baisse de la cote du traditionnel «j’aime». En effet, de dernier représentait 76,4% de toutes les interactions en avril 2016 alors que maintenant, il a diminué à 61,2%. Les "J'adore" et "Haha" sont à égalité avec 35%.

Le Mexique remporte la palme de la plus grande utilisation des nouvelles réactions. En moyenne, 337 nouvelles réactions sont utilisées sur une publication. Le Royaume-Uni et les Etats-Unis complètent le podium.

Les Sud-Coréens et les Français les plus fâchés

L’étude de Quintly indique également le pays où les internautes utilisent le plus la réaction «Grrr», synonyme de colère. Il s’agit de la Corée du Sud. Comment expliquer ce résultat? Il semble lié à une série de mauvaises nouvelles qui ont frappé le pays, comme l’incendie qui a détruit un hôpital de la ville de Miryang. L’enquête a révélé que l’hôpital ne disposait pas de système d’extincteurs automatiques ni de système de contrôle de la fumée ; une information qui a provoqué l’ire de la population. La décision du gouvernement sud-coréen de former une équipe mixte de hockey sur glace avec la Corée du Nord pour les JO n’a pas arrangé les choses.  

La France arrive juste derrière la Corée du Sud dans l’utilisation de l’émoticône fâché. La Suède et les Etats-Unis suivent.

Les animaux ont la cote

Quelles sont les publications qui déclenchent le plus de réactions? Sans surprise, ce sont les animaux qui déclenchent les avalanches de "J’adore" et "Wouah". La compétition est la seconde thématique qui génère le plus d’émotions.






 
 

AGEFI


 

 



...