Une grande majorité de Suisses prévoient une sortie au restaurant dès le mois de mai

vendredi, 08.05.2020

Une étude réalisée auprès des utilisateurs de LaFourchette révèle que les Suisses sont impatients de pouvoir à nouveau fréquenter les restaurants : 60% prévoient une sortie au restaurant dès le mois de mai.

MI

Dans le détail, les résultats montrent qu’1 Suisse sur 2 déclare qu'il ira au restaurant aussi souvent qu'avant, et 6% déclarent même vouloir s’y rendre plus qu'avant. (DR)

Après plus de 8 semaines de fermeture, le 11 mai, les restaurants pourront rouvrir leurs portes au public. Une étude réalisée auprès des utilisateurs de LaFourchette révèle que les Suisses sont impatients de pouvoir à nouveau fréquenter les restaurants : 60% prévoient une sortie au restaurant dès le mois de mai. « C'est un signal fort et encourageant pour les restaurants, qui attendaient avec impatience la réouverture, et pour l'ensemble du secteur de la restauration, durement touché par l’arrêt de l'activité », souligne l’entreprise de réservation dans un communiqué.

Dans le détail, les résultats montrent qu’1 Suisse sur 2 déclare qu'il ira au restaurant aussi souvent qu'avant, et 6% déclarent même vouloir s’y rendre plus qu'avant. La réouverture des restaurants est attendue avec impatience : 60% d'entre eux prévoient de retourner au restaurant dans le mois de la réouverture des établissements, et 77% dans les 3 mois qui suivent. En termes de budget, l'étude ne prévoit pas d'impact majeur : près de 65% des Suisses estiment que leur budget n'a pas été impacté et ne prévoient pas de faire plus attention qu'auparavant à leurs dépenses au restaurant.

"Un des plus grands défis de cette réouverture sera pour les restaurants de gérer la distanciation sociale, commente Rémy Bitoun, Directeur LaFourchette Suisse. C'est en effet un véritable risque financier pour eux, puisque leurs coûts fixes demeureront mais qu'ils auront moins de clients dans les restaurants. Un moyen très efficace d'adapter l'industrie à ce nouveau monde sera le développement des "happy hours" et des "late hours" : notre technologie a été adaptée pour aider les restaurateurs à gérer la complexité de la rotation des tables et pour permettre aux clients de trouver facilement les tables disponibles. Nos équipes ont pour mission d’aider les restaurateurs à anticiper ces changements et à sécuriser leurs revenus".

Dès l’annonce du Conseil Fédéral le 29 avril dernier, LaFourchette a rouvert les réservations sur son application et son site, pour accompagner les restaurants.






 
 

AGEFI



...