Une filiale de La Poste sous le feu des critiques

mercredi, 30.01.2019

Une centaine de chefs de Swiss Post Solutions, une filiale de La Poste, se sont rendus pour une séance au Vietnam aux frais de l'entreprise.

Le géant jaune ne souhaite pas donner de chiffres quant aux frais engendrés par ce voyage. (Keystone)

Le nouveau départ de La Poste est entaché par le voyage des cadres de la filiale Swiss Post Solutions. Une centaine de chefs se sont rendus au Vietnam pour une séance, aux frais de l'entreprise.

Dans une prise de position, La Poste indique que Swiss Post Solutions (SPS) emploie environ 7500 personnes dans le monde. "Il est donc normal que de tels événements annuels se tiennent alternativement dans diverses villes", précise La Poste revenant sur une information du Blick. Cette année, les cadres se sont rencontrés à Ho Chi Minh City du 21 au 22 janvier.

Le géant jaune ne souhaite pas donner de chiffres quant aux frais engendrés par ce voyage. Ils correspondent toutefois aux frais des rencontres des années précédentes organisées en Suisse ou en Allemagne.

Comportement nocif

Pour le syndicat Syndicom, le comportement de SPS nuit à l'image de La Poste. Les employés, en contact direct avec les clients, supportent "leurs propos hargneux sur le comportement de leurs supérieurs hiérarchiques". La Poste doit instaurer "une totale transparence", exigent les représentants du personnel.

Une critique que La Poste ne comprend pas. "Les salaires chez SPS Suisse sont bons. Si cela n'était pas le cas, SPS ne pourrait pas retenir ses collaborateurs qualifiés, ni en recruter." SPS paie un "salaire juste" par rapport à la branche.

La filiale de La Poste a déjà été sanctionnée à plusieurs reprises par le Secrétariat d'Etat à l'économie pour non respect de la loi sur la protection salariale. Des négociations sont toujours en cours pour une augmentation des salaires des employés. (ats)






 
 

AGEFI



...