La prévoyance individuelle 3a recèle un potentiel majeur pour les femmes et pour les familles

jeudi, 11.04.2019

Crédit Suisse prône une flexibilisation du système et fait le point sur les possibilités de réduire les lacunes de prévoyance. D'autant que ces dernières sont accentuées par le temps partiel et les pauses professionnelles.

Piotr Kaczor

Emilie Gachet, économiste Senior au Crédit Suisse, coauteur de l'étude avec Jan Schüpbach et Thomas Mendelin.

«Un travail à temps partiel, ce qui concerne 60% des femmes en Suisse, réduit le montant des rentes dans une ampleur plus que proportionnelle, compte tenu notamment des intérêts composés. Or dans le système de prévoyance actuelle, ces lacunes ne peuvent plus être comblées. Que cela plaise ou...






 
 

AGEFI



...