Syngenta impliqué dans une vague d’intoxication en Inde

mardi, 18.09.2018

Un pesticide produit à Monthey par le géant de l’agrochimie Syngenta pourrait être à l’origine de l’intoxication de 800 travailleurs agricoles en Inde, rapporte l'association Public Eye.

Le pesticide Polo, fabriqué à Monthey par le géant de l’agrochimie Syngenta, est exporté en Inde.(keystone)

Syngenta pourrait être à l’origine de l’intoxication de 800 travailleurs agricoles épandant des pesticides sur des champs de coton dans le district de Yavatmal en Inde. L’association Public Eye, anciennement la Déclaration de Berne (DB) demande une interdiction des exportations toxiques.

Selon l’association Public Eye, qui s’est rendue dans l’Etat du Maharashtra en juillet 2017, plus de 800 travailleurs agricoles auraient été intoxiqués "après avoir épandu différents pesticides en grande quantité sur des champs de cotons en juillet et octobre 2017". Public Eye rapporte le décès de 20 hommes dans le district de Yavatmal et plus de cinquante au total dans la région de Vidarbha.

Le pesticide Polo, fabriqué à Monthey par le géant de l’agrochimie Syngenta, et exporté vers des pays du Sud, serait à l’origine de ces intoxications. Selon l’Agence européenne des produits chimiques, le diafenthiuron est "toxique en cas d’inhalation et peut occasionner des lésions d’organes en cas d’exposition prolongée ou répétée".

Cet insecticide est interdit en Suisse et dans l’Union européenne en raison de ses effets néfastes pour la santé et l’environnement. Mais il reste autorisé dans les pays du Sud.

Selon des documents que s’est procuré Public Eye, "le diafenthiuron est produit à Monthey puis exporté vers des pays du Sud. En 2017, 126,5 tonnes ont été exportées depuis la Suisse, dont 75 tonnes vers l’Inde."






 
 

AGEFI



...