Uber débarque deux cadres

samedi, 08.06.2019

Un mois après une entrée en bourse décevante, le patron d'Uber, Dara Khosrowshahi, veut simplifier l'organisation en se séparant de deux hauts responsables

Dara Khosrowshahi veut simplifier son organisation avec les départs du directeur opérationnel et du responsable marketing. (Keystone)

Uber a annoncé vendredi le départ de deux hauts responsables, signe que son patron Dara Khosrowshahi souhaite asseoir davantage son pouvoir un mois pile après une entrée en Bourse très décevante.

Les départs du directeur opérationnel (COO, qui a souvent le rôle de numéro deux) et du responsable marketing ôtent un niveau hiérarchique: les équipes des deux plateformes du groupe – la réservation de voitures et la livraison de repas UberEats – en réfèreront désormais directement à M. Khosrowshahi, selon un email interne.

Maintenant que l'entrée en Bourse est passée, "j'ai désormais la possibilité de m'impliquer davantage, au quotidien, dans nos deux principales activités", a indiqué le dirigeant dans ce courriel adressé aux employés du groupe américain.

C'est pour lui un gage d'efficacité, au moment où Uber veut devenir une vaste plateforme de mobilités, un "Amazon des transports", diversifié dans d'autres activités que la réservation de voitures, véritable gouffre financier dont la rentabilité n'est pas pour l'instant pas à l'horizon.

Outre UberEats, le groupe est présent aussi dans les vélos et trottinettes électriques en libre-service mais aussi dans la livraison de marchandises par camion et même les trajets en hélicoptères, avec UberAIR, ou encore la voiture autonome.

"Il n'y a jamais de bon moment pour annoncer des départs ou des changements comme ceux-ci mais avec l'entrée en Bourse derrière nous, j'ai pensé que c'était le moment de simplifier notre (organisation)", a encore écrit Dara Khosrowshahi.

Uber a fini la séance vendredi à 44,16 dollars alors qu'il était entré à Wall Street à 45 dollars. Il avait fini sa première journée de cotation en baisse de 8%, une sortie de route inhabituelle pour une opération de cette ampleur.

Au premier trimestre, Uber a accusé une perte d'un milliard de dollars, pour un chiffre d'affaires de 3,1 milliards. (awp)






 
 

AGEFI



...